Publié dans Politique

Sommet de Sotchi - La Russie efface les dettes des pays africains

Publié le vendredi, 25 octobre 2019

Lors de la séance plénière du sommet Russie- Afrique, qui s’est tenu à Sotchi du 23 au 24 octobre derniers, Vladimir Poutine, Président de la Russie, a décrété un effacement de la dette des pays africains à hauteur de plus de 20 milliards de dollars. Moscou a annulé plus de 20 milliards de dollars de dettes accumulées par les pays africains à l'époque soviétique, a annoncé mercredi le Président russe Vladimir Poutine. "Ce n'était pas seulement un acte de générosité, mais aussi une manifestation de pragmatisme, car de nombreux États africains n'étaient pas en mesure de payer les intérêts sur ces emprunts", avait déclaré Poutine à TASS à la veille du sommet. S'adressant au forum Russie-Afrique à Sotchi, il a appelé à un doublement du commerce entre la Russie et les pays africains au cours des quatre à cinq prochaines années. Poutine a également déclaré que la Russie avait l'intention d'accroître sa présence en Afrique au niveau des Etats. Remerciant son homologue russe, le Président Andry Rajoelina, à la tête de la délégation malagasy à ce sommet, a souligné que l’effacement de ces dettes permettra aux pays africains d’investir dans des projets sociaux dans le domaine de l’énergie, de l’éducation, de la santé, des infrastructures et du transport.

Il affirme que ce sommet tombe à pic puisqu’il intervient à l’heure où les regards sont tournés vers l’Afrique grâce à la volonté de nos peuples, de nos acteurs économiques et de nos dirigeants à s’affirmer et à se développer enfin. Notre regain de dynamisme  économique inspire et convainc. Le Sommet de Sotchi, permettra de formaliser, redynamiser, les relations économiques entre l’Afrique et la Russie. Des relations appelés à se consolider, soutient-il, avant de rajouter que, les deux parties clarifient les termes de leur partenariat et élargissent les champs d’intérêts communs. « Nous allons coopérer et nous demandons à ce que ce soit mutuellement bénéfique, dans un esprit gagnant-gagnant », soutient-il. Rajoelina affirme entre autres que « pendant longtemps, l’Afrique a été la main-d’œuvre du monde, mais aujourd’hui, il est temps que nous soyons les maîtres d’ouvrage de notre destin ». Le tout premier sommet Russie-Afrique a réuni plus de 40 dirigeants africains à Sotchi.
La Rédaction

Fil infos

  • Ny Rado Rafalimanana - Le MAE se réserve le droit de porter plainte
  • Pédophilie - Un ex-membre du staff des Barea emprisonné !
  • Libération du député « Leva » - Des magistrats de Toliara au cœur d’une enquête
  • Corruption - Hausse des doléances contre les hauts fonctionnaires
  • Ny Rado Rafalimanana à Ambatondrazaka - La dernière filouterie
  • Ny Rado Rafalimanana - Pris en flagrant délit d'usurpation de titre
  • Rovan'Antananarivo - Réhabilitation assurée d'ici le 26 juin !
  • Député Razafindrazalia - Remise en liberté provisoire mais...
  • Décentralisation - Nomination de deux nouveaux gouverneurs
  • Escroquerie, faux et usage de faux, usurpation de fonction - Fleury Rakotomalala condamné à 5 ans de prison ferme et plus de 1,2 milliard de DI

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff