Publié dans Politique

Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »

Publié le dimanche, 20 octobre 2019

Une grande première dans l’histoire de l’Enseignement supérieur. Désormais, les bacheliers d’Antsirabe et ses environs ne seront plus obligés de se déplacer à Antananarivo ni à Fianarantsoa pour poursuivre leurs études supérieures.  En déplacement dans la Région Vakinankaratra durant le week – end, le Président Andry Rajoelina a procédé au lancement de plusieurs grands projets dont la construction de cette université.
Ce nouvel établissement universitaire, situé à Vatofotsy, sera doté, entre autres, de bâtiments et infrastructures modernes, avec notamment une salle numérique avec une connexion internet gratuite pour tous les étudiants et un amphithéâtre pouvant accueillir jusqu'à 400 étudiants. Parallèlement, un Centre d'Appui pour la formation professionnelle agricole ainsi qu’un Centre de Formation du programme Fihariana ont également été inaugurés. Une occasion d’accélérer l’intégration du monde professionnel par les jeunes.
 

Une nouvelle station d’épuration  pour la ville d’Eaux
Toujours à Antsirabe, les travaux de construction d'une nouvelle station d'épuration d'eau ont débuté officiellement à Andraikiba en vue de garantir un accès à l’eau potable pour tous. A la fin du projet, il est attendu que la production en eau potable de la ville soit plus de 700m3, si elle est de 450m3 actuellement. Une centrale agrophotovoltaïque d’une capacité de 4,9MW, qui alimentera Antsirabe et ses environs ainsi qu’un centre de formation Food&Energy vont être implantés à Tsaratanana. La construction de la centrale est prévue s’achever entièrement en avril 2019.  Le centre de formation, quant à lui, prodiguera des formations en systèmes photovoltaïques autonomes, en production bio-agricole, en agro-technologie moderne et en culture hors-sol.
 
Appui à la sécurité
Le domaine de la sécurité publique n’a pas été en reste au cours de ce déplacement présidentiel à Antsirabe. Le Chef de l’Etat a procédé à la dotation de véhicules 4x4 aux compagnies de la Gendarmerie du Vakinankaratra, Mandoto, Ambatolampy mais également la Préfecture d’Antsirabe et le District de Faratsiho. Ces véhicules contribueront à garantir plus d’efficacité aux actions des Forces de l’ordre ainsi qu’à maintenir la sécurité dans la région. Dans son discours,  en faisant allusion aux échauffourées d’Ambohitrimanjaka, le Président Andry Rajoelina a fermement soutenu qu’il condamnait les actes de violence à l’endroit des Forces de l’ordre dont le devoir est de protéger les citoyens, ainsi que tout acte allant à l’encontre des actions pour le développement du pays et l’intérêt commun de la population.

Des logements aux normes pour les familles  défavorisées
Hier, le Chef d’État a fait le détour au chantier de construction du Centre de Formation professionnelle de référence ainsi qu’à l’hôpital mère-enfant à Antsirabe. Deux infrastructures financées par la fondation Mohamed VI. Pouvant accueillir 1000 étudiants, le centre est destiné aux métiers du tourisme, de l’hôtellerie et aux travaux publics. Le Président Andry Rajoelina a aussi visité la pépinière d’Andranonahoatra Mandaniresaka qui dispose actuellement de 4 000 000 de jeunes plants.  Pour clore sa visite marathon, l’homme fort du pays a officiellement lancé le programme de réinsertion sociale pour les familles défavorisées dans le village communautaire de Vinaninkarena. Une centaine de logements aux normes seront en construction dans cette zone. Outre les logements, les bénéficiaires auront également divers espaces aménagés en poulaillers, en étables et disposeront d’un marché commun ainsi qu’un terrain commun cultivable de 11ha. A entendre le Président, ce programme de réinsertion sociale est une grande première en Afrique. Elle a pour but d’aider les personnes les plus défavorisées à trouver un logement décent et à entreprendre afin qu’elles puissent subvenir elles-mêmes à leurs besoins.
La Rédaction

Fil infos

  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA
  • « Manina anao ‘nge aho » - Un titre de Dadah Rabel à ressusciter
  • Secteur de l’artisanat - Une carte professionnelle numérique pour les artisans
  • Débat sur les communales à Tana - Naina Andriantsitohaina gagne des points

Editorial

  • Maudits délestages !
    Les coupures d’eau et d’électricité reviennent au galop. Supposées être disparues dans les travées de la vie quotidienne des Malagasy, elles réapparaissent. Tel un oiseau de mauvais augure, les coupures intempestives ne présagent, en rien, un avenir meilleur et elles continuent de sévir durement. Décidément, les délestages s’acharnent sur nous, aveuglément et sans distinction, et créent des vagues de révolte. A l’allure où vont les choses, le risque d’explosion sociale est à craindre. Les souvenirs douloureux des périodes sombres du régime HVM hantent les esprits. Les pauvres usagers n’en peuvent plus. On aurait l’impression que le courroux des dieux s’abat sur le pays.

A bout portant

AutoDiff