Publié dans Politique

Représentants de Madagascar à l'extérieur - Les Enarques d'Androhibe priorisés

Publié le dimanche, 15 septembre 2019

Conformément aux dispositions de l'article 09 alinéa 3 du décret n° 2019-062 du 01 février 2019 fixant les attributions ainsi que l'organisation générale du ministère des Affaires étrangères (MAE), cette institution publique  effectue actuellement des rapatriements et des affectations des représentations extérieures de Madagascar, des agents, toutes catégories confondues, aux motifs d'admission à la retraite ou d'expiration de titre de séjour.Par conséquent, d'autres agents seront redéployés dans les représentations extérieures de Madagascar pour nécessité de service et afin de garantir le bon fonctionnement de l'administration. Désormais, le MAE va mettre fin aux pratiques de favoritisme bénéficiées par les personnes proches de l'administration.

Ce sont notamment les hauts cadres formés par l'Ecole nationale d'administration de Madagascar (ENAM) et des agents ayant longtemps servi auprès de ladite institution qui seront privilégiés. « Nombreux  sont les agents  sortant de l'ENAM disposant des expériences et compétences indispensables mais n'ont jamais décroché des postes à l'extérieur. Or, en suivant les procédures, ces agents doivent acquérir des expériences   au  niveau local pour réunir toutes les conditions nécessaires validant leur nomination à l'extérieur », affirme une source auprès du ministère des Affaires étrangères. En effet, la mobilité du personnel du MAE sera désormais réglementée afin de respecter le principe de rotation entre les différents services du ministère au sein du département central ainsi qu'au niveau des représentations extérieures  précise-t-il. D'après le communiqué publié par ce ministère, cette action prônera  la transparence au sein  du ministère.Cette démarche vise à insuffler un dynamisme nouveau et à renforcer l'efficacité et l'efficience du dispositif diplomatique malagasy. En outre, une telle initiative s'inscrit également dans l'optique de la professionnalisation des agents de l'Etat. A cet effet, un plan de carrière desdits agents sera incessamment soumis à l'Exécutif.

Il est important de rappeler qu'en plus des personnels travaillant dans différents services, le nombre des représentants extérieurs compte à cette date 20 ambassades et 2 consulats généraux.

Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre
  • Projet Tanamasoandro - Des mercenaires sabotent

Editorial

  • Le crash !
    La compagnie nationale Air Mad doit trouver, présentement, 7 millions de dollars pour faire face à ses dépenses courantes. Un besoin immédiat sinon la compagnie s'acheminera vers la cession de paiement. La mauvaise nouvelle qui vient de tomber n'arrange pas du tout l'affaire en ce sens qu'elle (Air Mad) a perdu contre le litige avec Air France. En effet, le Tribunal de Commerce de Paris a tranché en faveur d'Air France. Air Mad doit payer 47 millions de dollars US de plus.  

A bout portant

AutoDiff