Publié dans Politique

60ème anniversaire du Sénat - Rivo Rakotovao, le nouvel Icare ?

Publié le jeudi, 18 juillet 2019

Sous l’impulsion de Rivo Rakotovao, la chambre haute va célébrer sa 60ème anniversaire la semaine prochaine. 5 jours de festivités qui s’apparentent à un défi mal placé d’un enfant gâté ayant perdu son vache à lait  5 jours de liesse. Quelle mouche a pu bien piquer le président du Sénat Rivo Rakotovao à tel point qu’il veut contre vents et  marrées célébrer une 60ème anniversaire d’une institution ? Du 22 au 26 juillet prochain, diverses activités seront au menu : messe d’ouverture, conférences débats, rencontres sportives, spectacles, stands d’expositions, don de sang, etc. Rivo Rakotovao s’entête pour cette célébration malgré les réticences dans les rangs même des sénateurs. En effet, il s’agit d’un non respect flagrant à l’encontre des valeurs républicaines. Le 60ème anniversaire d’une institution se fêtent-elles ? Et si la fièvre de la célébration piquaient les autres institutions, les ministères notamment en cette période remaniement, les régions et les communes ? Cette situation prouve sans ambages le niveau politique de celui-ci.

Le niveau est tellement bas que l’on peut affirmer que seul le hasard l’a poussé dans les hautes sphères étatiques, et non sa qualité d’homme d’Etat. Une qualité qui lui fait défaut, quoi qu’il fasse, quoi qu’il décide. Cette célébration va également à l’encontre de la politique d’austérité  prônée par le Président de la République. Déjà que le budget du Sénat a été revu à la baisse dans la Loi des Finances Rectificative, sans gêne et sans honte le président du Sénat gaspille le budget y afférent. Un budget payé par le citoyen lambda dont l’utilisation doit être destinée à une mission précise, utile et efficiente. En somme, il s’agit d’un défi lancé à l’encontre du Président Andry Rajoelina en ces temps où la dissolution du Sénat a été lancée sur la place publique. Rivo Rakotovao pense à tort et à travers qu’il est le sauveur de cette chambre en défiant le
Président de la République de la sorte.

Fil infos

  • Détournement de deniers publics - L’ex-ministre Maharante de nouveau éclaboussé 
  • Saisine de la HCC par le Sénat - Honoré Rakotomanana attaque Rivo Rakotovao
  • Kraomita malagasy - 505 milliards détournés par les anciens dirigeants
  • Stade de Mahamasina - Démolition des deux tribunes latérales hier
  • Culture à grande échelle dans le Bas-Mangoky - Ni vente ni location de terrains aux Arabes
  • Dirigeants de Communes - Le mari et l’épouse, élus maires !
  • Elections communales et municipales - 32 Communes à réorganiser
  • Medias - Le grand Franck Raharison n'est plus
  • Autosuffisance alimentaire - Objectif atteint plus tôt que prévu
  • Reboisement national - Le plus important à faire

Editorial

  • Volonté de clarté !
    Phénomène révélateur. Des lumières aux couleurs épatantes  inondaient le site résidentiel d’Etat d’Ambohitsorohitra et le quartier historique d’Antaninarenina durant les fêtes de Noël et de fin d’année. Des nuits dans la clarté totale. L’initiative éblouit. Un phénomène révélateur, pour la première fois de l’histoire de la République, les concitoyens pouvaient entrer librement visiter le Palais d’Etat. Tout comme si le portail s’ouvre au commun des mortels et ne veut plus rien cacher. Parents et enfants, toute la famille, s’y bousculèrent. Ambohitsorohitra fut littéralement  pris … d’assaut et Antaninarenina envahi. Phénomène inédit ! Tout le monde ne s’attendait guère à quoi le jeune et visionnaire Président voulait-il en venir ? Quel message aimerait-il envoyer de ces lumières éclatantes à son peuple ?  La réponse tombe du haut ! Le Président de la République choisit le moment où il recevait la grande famille des médias nationaux, toute tendance confondue et à la demande de l’Ordre, venue présenter…

A bout portant

AutoDiff