Publié dans Politique

Festivités du 26 juin - Le Président Andry Rajoelina aux côtés de la population

Publié le dimanche, 23 juin 2019

Samedi, le Président de la République de Madagascar Andry Rajoelina est descendu au Stade de Betongolo, où se tient une kermesse militaire dans le cadre de la célébration du cinquante neuvième anniversaire du retour de l'indépendance de Madagascar. Une vingtaine de stands de divertissements et d'expositions sont dressées sur le terrain de Betongolo jusqu'à demain. Une descente au cours de laquelle le Président Andry Rajoelina s'est mêlé à la foule. Il a festoyé avec la population sur place et participé aux différentes activités et animations.

Il a rappelé que durant son enfance il assistait souvent aux kermesses sur ce terrain. Le Chef de l'Etat qui a déjoué le protocole est venu faire un pas que les populations ont salué. Un geste du Président de la République, très apprécié par le public, qui, en retour, manifestait sa joie à travers des applaudissements. Ce bain de foule montre qu'il est proche du peuple et à l'écoute au quotidien.

Les kermesses militaires existent depuis la première République. Suspendue à cause de la seconde moitié de la troisième République pour des raisons de sécurité, cette fête populaire a été remise au goût du jour cette année, à l'iniative de l'actuel Gouvernement. L'Armée malagasy et la Gendarmerie nationale prennent part à ces activités. Le podium installé accueille depuis la fin de la semaine dernière plusieurs artistes. Les célébrations du soixantième anniversaire du retour de l'indépendance seront encore plus grandioses que celles de cette année, a promis le Chef suprême des armées malagasy. Et lui d'annoncer au passage que la kermesse militaire de l'an prochain sera dix fois plus grandiose. Notons que, hier dans l'après-midi, le Chef de l'Etat a de nouveau effectué un contact avec la foule, lors d'un concert évangélique du côté du Palais des sports de Mahamasina.

Recueillis par Lalaina A.

Fil infos

  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90

La Une

Editorial

  • Face-à-face mitigé
    La Session ordinaire des deux Chambres du Parlement bat son plein. Comme le stipule le texte fondamental, la première session se consacre essentiellement à l’examen et à l’adoption de la Loi de finances rectificative (LFR) de l’exercice budgétaire en cours et aux présentations des rapports d’activité de l’Exécutif devant le Parlement avec en toile de fond dominant le traditionnel face-à-face qui, au fil du temps, se transforme en « bras de fer » mettant aux prises élus du peuple et membres du Gouvernement.  

A bout portant

AutoDiff