Publié dans Politique

Andry Rajoelina dans le Nord - « Aujourd’hui, c’est mon tour de vous venir en aide ! »

Publié le mercredi, 06 février 2019

Le périple du Président de la République dans le Grand Nord, dans le cadre de la lutte contre la rougeole, continue. Hier, ce fut au tour d’Anivorano Nord dans le District d’Antsiranana II de bénéficier de médicaments et de vaccins gratuits contre la rougeole. 10 enfants ont succombé à cette épidémie dans cette localité. 105 malades ont été recensés dont une trentaine évacués à l’hôpital. Dans son discours, Andry Rajoelina à annoncé que cette commune va bientôt bénéficier d’un hôpital  « manara – penitra ». Les travaux dans ce sens vont débuter dans deux mois et les consignes pour l’aménagement du terrain destiné à cette infrastructure ont d’ores et déjà été données aux responsables locaux. A cet établissement hospitalier s’ajoutera d’autres réalisations telles que les routes, la distribution de riz à bas prix, et la réhabilitation des Lycées, CEG et EPP. « Vous m’aviez déjà aidé, et aujourd’hui, c’est à mon tour de vous venir en aide », a déclaré le numéro un de l’Exécutif. Rappelons que le Chef de l’Etat est accompagné du ministre de la Santé publique, le Professeur Julio Rakotonirina et de la représentante résidente de l’OMS (Organisation Mondiale de la santé), Charlotte Ndiaye. Cette dernière a sensibilisé toutes les mères à faire vacciner leurs enfants auprès des centres de santé.

 

Des soins gratuits

Après Anivorano Nord, la délégation a pris la direction d’Antsiranana. Ce fut devant l’hôpital Manara – penitra, une des réalisations de la Transition, que le Président Andry Rajoelina a procédé au lancement de la campagne de vaccination. Après quoi, il a rendu visite aux patients soignés au sein de l’hôpital. Le Président a annoncé l’amélioration des équipements utilisés dans le service imagerie médicale, ainsi que le recrutement de médecins spécialistes. Sur cette lancée, des consignes ont été données aux membres du personnel de santé afin de voir la possibilité de la gratuité des soins au profit des familles nécessiteuses qui n’ont pas les moyens dans ce sens. La visite s’est poursuivie au gymnase et au stade manara – penitra d’Antsiranana, ainsi qu’au terrain de la Seimad prévu pour la construction de buildings annoncée lors de la campagne électorale.

La Rédaction

Fil infos

  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo
  • Mise en œuvre de l’éducation physique de qualité - L’Afrique honore le Président Rajoelina
  • Candidature de Naina Andriantsitohaina - Un écho favorable de tous bords
  • Transport illégal de ressources minières - Un kilo d’or et 255 g de saphir saisis à Ivato
  • Non candidature à la mairie de Tana - Marc Ravalomanana trahit ses partisans
  • Candidat à l’élection municipale - Naina Andriantsitohaina, le sauveur d’Antananarivo !
  • Élection municipale - Le TIM humilié à Tana
  • Andohalo - Un voleur  de poule lynché par les riverains
  • Visite du Pape François - Le Président Rajoelina remercie le peuple malagasy

Editorial

  • Un challenger favori
    Maintenant c’est connu. L’IRD a choisi de placer en orbite un brillant opérateur économique de la place, Naina Andriantsitohaina, pour l’élection communale du 27 novembre à Antananarivo. En poste au ministère des Affaires étrangères en tant que ministre du Gouvernement Ntsay Christian II et III, Naina, pour les intimes, fait partie de la race des « entrepreneurs modernes » qui tentent de conjuguer la politique avec l’économie mais attention avec prudence. C’est un homme nouveau du microcosme politique local que la plateforme présidentielle mise pour rafler la cagnotte. Capitaine d’industrie, à la tête du Groupe Andriantsitohaina qu’il a hérité de son  grand-père, le patriarche Josoa Andriantsitohaina, et de son illustre père Jean-Charles Andraintsitohaina, Naina a pris la suite de l’empire en 2009 du vivant de son père. L’opérateur Naina Andriantsitohaina gère, à la fois quatre unités industrielles : l’imprimerie NIAG, l’usine de produits chimiques Prochimad, l’organe de presse Ultima-Média et la Banque BMOI…

A bout portant

AutoDiff