Publié dans Politique

Lutte contre la rougeole - Andry Rajoelina en tête de file

Publié le mardi, 05 février 2019

Place à l'action ! Moins d'un mois après son accession à la tête de la magistrature suprême du pays, le Président Andry Rajoelina enchaîne les visites de proximité pour être plus près du peuple. Hier, le Chef de l'Etat a fait le déplacement dans la partie nord, dont Ambilobe qui est parmi les zones les plus touchées par le fléau de la rougeole. En effet, ce District compte 800 cas depuis le début de l'épidémie dont 86 décès d'enfants. Le Président a apporté des médicaments et fut accompagné d'une équipe destinée à prodiguer des soins gratuits aux patients.

Conformément à ses promesses de campagne, Andry Rajoelina a également remis l'Unité mobile de santé composée d'un camion équipé de matériels aux normes pour la prise en charge des patients. La remise de ces dons a été effectuée au cours d'un rassemblement officiel en présence de l'Ampanjaka Antakarana, Tsimiharo III et des autorités locales. Selon la décision du régime, près de 4 millions de vaccins seront prodigués dans les écoles et les lieux dépourvus de centre hospitalier.

Le numéro un du pays a donné des consignes précises aux personnels de santé pour le déploiement de ce camion dans tous les Fokontany du District d'Ambilobe. Cette première dotation à Ambilobe n'est qu'un début. Des unités de ce genre seront disponibles dans les quatre coins de l'île d'ici peu, a - t - il annoncé. Ce fut aussi l'occasion pour lui d'annoncer la campagne de vaccination gratuite qui cible tous les enfants compris entre 6 mois à 9 ans incluant ceux des établissements scolaires de la Grande île. Le Chef de l'Etat a ainsi sensibilisé les parents à faire vacciner leurs enfants en rejoignant les centres de santé de base ou aller directement vers l'unité mobile. Il a même pris exemple sur lui, en affirmant qu'il a été vacciné contre toutes les maladies durant son enfance.

L'éradication comme objectif

« Notre objectif est d'éradiquer complètement cette épidémie de rougeole », a déclaré Andry Rajoelina qui a assisté à la vaccination et la distribution de vitamines aux enfants de l'Ankarambe. « Action prime sur la parole ! Vous m'aviez déjà beaucoup aidé et c'est maintenant à mon tour de vous aider, de vous protéger et de vous soigner », a déclaré le Président Andry Rajoelina. Sur cette lancée, il a réitéré la réalisation imminente de travaux de développement pour rattraper le retard de Madagascar depuis ses 58 années d'indépendance. Le maire d'Ambilobe a témoigné de sa reconnaissance face à ce geste du numéro un de l'Exécutif. « Votre venue apporte un grand réconfort pour la population », a - t - il souligné.

Par la suite, la délégation dirigée par le Président de la République a effectué une visite à l'hôpital d'Ambilobe en étant accompagné du ministre de la Santé publique, le Professeur Julio Rakotonirina, du représentant résident de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ainsi que la députée élue à Antsiranana, Jocelyne Rahelianta.

La Rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés
  • Ambilobe - Deux attaques à main armée en l’espace de 24 h
  • Réhabilitation de Notre-Dame de Paris - Un élan de solidarité à copier !
  • Elections municipales 2019 - Antananarivo à la recherche de la perle rare !
  • Tensions entre HVM au Sénat - 35 sénateurs signent une demande de session extraordinaire
  • Faux diplômes - Le directeur régional de la pêche de Mahajanga sous Md
  • Evacuation sanitaire d’une prisonnière - Le BIANCO et le PAC saisis de l’affaire
  • Forêt de Vohibola - « Nous étions purement et simplement kidnappés », dixit des Tangalamena
  • Réhabilitation et bitumage de la route Ambilobe-Vohémar - Andry Rajoelina passe à l’action
  • Corruption, faux et usage de faux - L’épouse d’un officier sous MD, un haut responsable du centre immatriculateur sous contrôle judiciaire

Editorial

  • Cœur en flammes !
    Notre-Dame de Paris s’embrase. « Le cœur en  cendres » titrait à la Une un célèbre quotidien parisien. En effet, le cœur de Paris sinon le cœur de la France voire le cœur de l’Europe a pris feu ! Sans doute, Notre-Dame de Paris est le symbole national de l’Histoire de France. Un des édifices historiques qui témoigne de la valeur culturelle et religieuse des Français. Bâti en 1163 dans l’Ile de la Cité,  sous le règne de Louis VII et à l’initiative de l’évêque de Paris, Maurice de Sully, elle ne sera achevée, du moins la structure principale, qu’en 1345. La durée des travaux s’étalait donc sur deux siècles. A titre de comparaison hâtive, les ouvriers ont mis trente ans pour finir les travaux de construction de l’Arc de Triomphe sur la Place de l’Etoile à Paris (1806-1836), et cela, malgré la pression impatiente du commanditaire des travaux, un certain Napoléon 1er.…

A bout portant

AutoDiff