Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Politique

Jean Eric Rakotoarisoa - « La HCC a travaillé en toute impartialité »

Publié le mercredi, 09 janvier 2019

Direct et sans équivoque. Le discours du président de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), Jean Eric Rakotoarisoa a particulièrement marqué la cérémonie de proclamation d'hier. Le numéro un d'Ambohidahy s'est adressé aux deux protagonistes de la présidentielle. D'emblée, il a souligné qu'une nouvelle page de l'histoire du pays est désormais en train de s'ouvrir. Tout en rappelant le lourd devoir qui attend le nouveau Président pour l'amélioration de la condition de vie de tous les Malagasy.

La HCC a donc fait sortir la vérité selon les documents électoraux qui étaient entre ses mains.  « Nous avons effectué la mission qui nous a incombé » a - t - il lancé et ce malgré les insultes et critiques qui pesaient à l'encontre de cette éminente Cour. Il n'a pas manqué de souligner que chaque membre de la Cour avait son origine, son appartenance religieuse, son opinion mais cela n'a nullement rien à voir avec sa mission de juge constitutionnel.

Une « vérité » basée sur des faits réels !

Dans la foulée, le patron d'Ambohidahy de préciser que « ce n'est pas le fait de prononcer le terme vérité(ndlr : fahamarinana) à tout bout de champ qui est important mais les actes pour le concrétiser ». Il a également lancé une pique qui semblait s'adresser aux partisans du K25 en affirmant que ce fameux terme doit se baser sur des faits réels et non des inventions.

Il a aussi réitéré que le nouveau Président élu est désormais le Président Andry Nirina Rajoelina. Le choix de ceux qui ont élu le nouveau Chef de l'Etat ne doit donc pas être mal considéré. Selon lui, le peuple malagasyne se limite pas aux habitants des villes mais également ceux des campagnes, ce n'est pas uniquement ceuxqui s'expriment à haute voix et à tue - tête mais aussiceux qui restent dans le silence tout en étant des acteurs clés du pays.

Tous les candidats ont été appelés à ne pas se contenter des visites passagères lors des campagnes électorales mais à voir de près et écouter le peuple. Un message rempli de bon sens à méditer pour tous les politiciens qui aspirent au pouvoir !

La Rédaction

Fil infos

  • Lutte contre l’insécurité - Le Président de la République offre un avion Casa, trois hélicoptères, 5 avions Cessna, une centaine de véhicules tout-terrain aux Forces de l’ordre !
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea admirés par tout un peuple
  • Festivités du 26 juin - Le Président Andry Rajoelina aux côtés de la population
  • Premier ministre Christian Ntsay - « La dette de 170 milliards d’ariary envers le secteur pétrolier apurée »
  • Coupe d’Afrique des Nations 2019 - « Alefa Barea ! »
  • Nouveaux contrats d’approvisionnement de la JIRAMA - En cours de finalisation !
  • Arrêt des subventions aux pétroliers - 240 milliards d’ariary disponibles pour des projets étatiques
  • Baisse conséquente du prix du pétrole lampant - Le régime priorise les plus vulnérables
  • Véronique Vouland Aneini - « Beaucoup d'espoirs se lèvent à Madagascar »
  • Maison centrale de Nosy Be - Les mineurs incarcérés avec les adultes

Editorial

  • Jouissances populaires
    Que la fête commence !  Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la Fête nationale battent leur plein. A Antananarivo, la Capitale de Madagasikara, c’est l’effervescence. Dans tous les quartiers des six Arrondissements, différentes animations pour tous les âges et pour tous les goûts sont prévues (kermesses, mini-podiums, etc). Sur l’Avenue de l’Indépendance, le podium central surchauffe l’ambiance. A Betongolo, la Fête de l’Armée reprend ses droits avec des attractions diverses (stands de tir, baby-foot, etc). En cette fin de journée, le clou de la Fête, ce sera un grand show de feu d’artifice à Anosy. Bref, c’est la fête populaire dans la Ville des Mille ! Des jouissances populaires auxquelles tous, sans distinction de religion ou de régions ni de niveau de vie encore moins de responsabilité du haut de l’échelle de l’Etat jusqu’au plus bas de l’étage, sont conviés. Dans les provinces, l’ambiance populaire est également au…

A bout portant

AutoDiff