Publié dans Politique

Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé

Publié le mercredi, 14 novembre 2018

Cinq jours après l’enlèvement d’un membre de la communauté indopakistanaise, Riaz Hassim, un autre vient de subir le même sort hier vers 19h30. Il s’agit de Nassir Sivijee, associé du magasin Conforama sis à Tsaralalana.  C’est en allant rentré chez lui qu’il a été kidnappé à Androhibe. Aucune  information n’est pour le moment disponible ni auprès de la police nationale encore moins du Collectif des français d’origine indienne de Madagascar (CFOIM). En pareille circonstance, c’est le silence complet également  du côté des proches de la victime par peur des kidnappeurs. Nassir Sivijee est le second membre de la famille enlevé. En 2015, son frère Akif Djaffarally était kidnappé dans l’enceinte du collège St Michel à Amparibe où avec sa femme, il effectuait son jogging matinal. Akif Djaffarally a été libéré par ses ravisseurs après une dizaine de jours de captivité. Concernant Riaz Hassim, Dg de Makiplast, il serait toujours détenu par ses ravisseurs bien que des informations aient circulé hier sur son éventuelle libération.
La Rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Kidnapping à Tsaratanàna - Complicité de certains gendarmes ?
  • Décès de la jeune Andotiana - La Police française conclut à une mort par noyade
  • Critiques à tout-va et prématurées - Les détracteurs du régime se ridiculisent
  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants
  • Président Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Sortie internationale, politique et économique
  • Bois de rose, fraude douanière, corruption… - Mbola Rajaonah interpellé
  • Maire de Toamasina et conseillers municipaux - Une Saint -Valentin pas comme les autres

La Une

Editorial

  • Et le savon !
    Trop occultée par les affres et les fantasmes de la politique, l’économie s’éclipse et meurt à petit feu! Elle peine à subsister. Des mesures d’urgence s’imposent. Le samedi 12 janvier 2019, le premier responsable de l’Autorité nationale en charge des mesures correctives commerciales (ANMCC) donna une conférence de presse en présence de certains opérateurs locaux. L’objet étant de faire état des dispositions engagées afin de « donner un nouveau souffle à l’industrie nationale ». D’après Barthélémy, directeur Général de l’ANMCC, des mesures de sauvegarde ont été arrêtées touchant les importations de certains produits comme les pâtes alimentaires, des détergents en poudre ainsi que des couvertures. Pour une durée de 4 ans, renouvelable, les importations de ces produits ciblés seront soumises au droit additionnel de 30%.  Il n’est jamais tard pour bien faire ! Les acteurs nationaux de l’industrie ont dû attendre des années des mesures pour protéger nos produits face à l’importation ...…

A bout portant

AutoDiff