Publié dans Politique

Campagne avant l’heure - Rajaonarimampianina en mauvais professeur

Publié le lundi, 09 juillet 2018

La bougeotte ! Ces derniers jours, et ce depuis le début de sa dernière année au pouvoir, le Président Hery Rajaonarimampianina est devenu miraculeusement actif sur le plan national. Il enchaîne les tournées accompagnées d’inaugurations perçues comme futiles les unes que les autres par les simples citoyens. Durant la fin de la semaine dernière, le locataire d’Iavoloha a inauguré, ou plutôt « a offert », un lycée technique et un bloc opératoire à Tsihombe sous prétexte que le Sud « lui tient à cœur ».

D’emblée, l’on n’a pu s’empêcher de remarquer une énième mascarade du régime car force est de constater que ces infrastructures prétendues être à « l’actif de l’Etat » sont pourtant le fruit d’une contribution de plusieurs bailleurs de fonds dont le Fonds des Nations unies pour la Population (FNUAP) et le Gouvernement japonais. Comme d’habitude, les tenants du pouvoir se targuent de toutes les réalisations bien que la contribution de l’Etat soit minime voire se résume à la simple présence au moment de l’inauguration.
Outre cette usurpation flagrante, le Président n’a pas raté l’occasion pour lancer, une fois de plus, des piques à l’endroit de ses adversaires politiques.
Respect des lois dites – vous ?
D’après un communiqué de la Présidence,  Hery Rajaonarimampianina a « tenu à sensibiliser la population sur le respect des lois et de la démocratie. Il a rappelé la volonté de tenir à des élections libres, inclusives et transparentes ». Et d’ajouter que « par rapport au respect des règles et des lois, le Chef de l’Etat a relevé certaines campagnes avant l’heure. C’est comme pour un match de coupe du monde, a-t-il dit, il y a toujours un sifflet pour signifier le coup d’envoi ».
Cette affirmation du Chef de l’Etat semble déplacée dans la mesure où les ténors du HVM et le Président lui – même n’ont cessé d’enchainer les tournées sur fond de campagne électorale. Par ailleurs, la Commission Electorale Nationale Electorale (CENI)a déjà tenu à souligner la nuance entre précampagne et campagne avant l’heure. La première étant une sorte de tournée effectuée par un candidat pour faire connaître ses projets tandis que la seconde est de la pure propagande. Une nuance qui est visiblement ignorée par le Président. La CENI aurait même déjà proposé un texte dans ce sens mais auquel les autorités étatiques incluant celles qui disposent de l’initiative de lois.
Si Hery Rajaonarimampianina tenait tant au respect des lois, pourquoi n’avoir pas instauré une législation pour régir la précampagne c'est-à-dire la période qui précède une campagne électorale ? Le Chef de l’Etat s’érige tout simplement en mauvais professeur en appliquant l’expression « faites ce que je dis et non ce que je fais ».
S.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Ampefiloha Ampatsakana - Un carrefour infernal
  • Trafics douaniers - Mbola Rajaonah devant le Pôle anti-corruption la semaine prochaine
  • Présence confirmée de Mohamed Alabbar, le créateur de Dubaï-city
  • Investiture du Président Rajoelina - 6 Chefs d'Etat présents à Mahamasina
  • Impostures et mensonges de Ny Rado R. - Des victimes prêtes à la confrontation
  • Investiture du Président Andry Rajoelina - Des invités de marque attendus
  • PM d'Andry Rajoelina - Les députés d'accord sur un nom
  • Election de Andry Rajoelina - Des félicitations à l'allure de demande de pardon !
  • Futur Gouvernement - De nouvelles têtes en perspective !
  • Ny Rado Rafalimanana - Un vantard de première catégorie !

La Une

Editorial

  • Concept de l'alternance
    Larousse définit, entre autres, le mot « alternance » en ces termes : « succession de pouvoir, dans un cadre démocratique, de deux tendances politiques différentes ». Selon le calendrier établi, la passation de pouvoir entre le Président sortant Rajaonarimampianina Rakotoarimanana Hery Martial et le Président nouvellement élu Rajoelina Andry Nirina doit se passer ce jour du vendredi 18 janvier 2019. Moment de très grande importance dans la mesure où Madagascar réalise un pas géant voire historique vers l'assise de la démocratie. Une étape essentielle pour la consolidation des acquis, si minimes soient-ils, sur le principe de la succession au pouvoir par la voie des urnes.

A bout portant

AutoDiff