Publié dans Politique

Rapport des députés du TIM et du MAPAR - Rendez-vous avec les Tananariviens ce samedi à l’Hôtel de ville

Publié le dimanche, 15 avril 2018

 Les députés du « Tiako i Madagasikara » et ceux du  « Miaraka amin’ny prezida Andry Rajoelina », élus dans les six Arrondissements de la Capitale, vont s’entretenir directement avec la population en fin de semaine. L’annonce a été faite lors de la conférence-débat tenue par les parlementaires du TIM et du MAPAR, et retransmise sur la télévision Viva et Tv Plus samedi dans la nuit. Une conférence au cours de laquelle les élus des deux entités politiques ont débattu principalement des questions relatives aux lois électorales. La rencontre avec la population tananarivienne sera l’occasion pour les 11 députés du TIM et du MAPAR confondus de faire un rapport sur les évènements qui ont eu lieu à l’Assemblée nationale. « Il s’agit d’un droit et d’un devoir en tant que parlementaires », ont fait remarquer les députés. Rendez-vous a été pris pour ce samedi 21 avril dans la fin de la matinée sur le parvis de l’Hôtel de Ville d’Analakely.

Les parlementaires ont affiché leur détermination à tenir cette rencontre coûte que coûte. « Pourquoi le député Jaona Elite a-t-il été autorisé à tenir une rencontre avec la population de l’Atsimondrano, et pas nous ? », préviennent d’ailleurs déjà les députés du TIM et du MAPAR. D’après les informations également, les députés de la Capitale ont invité leurs confrères et consœurs des autres Circonscriptions de la Grande-île à assister à cette rencontre. Répondant par ailleurs aux attaques diligentées par des gens du régime, ces derniers affirment par ailleurs que, comme le parti HVM qui est au pouvoir, le TIM et le MAPAR disposent également d’un grand vivier de fonctionnaires…
La Rédaction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM
  • Projet rocade Est et Nord-Est - Enfin le lancement officiel
  • Présidentielle 2018 - La France pour une élection libre, inclusive et transparente
  • Grande Messe à Toamasina - Le Cardinal Tsarahazana crève l’abcès sur les mensonges d’Etat
  • Secteur énergétique - Haro du SEFAFI sur les mauvaises pratiques
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - « Prions ensemble pour que notre foi se reflète dans nos actes »
  • Scission au sein du HVM - Mahafaly et Paul Rabary, candidats à la présidentielle
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - Un discours rempli d’amour et de reconnaissance
  • Affaire CEG d’Analamahitsy - Les zones d’ombre persistent
  • Impartialité durant les élections - Jean Eric Rakotoarisoa rassure

Editorial

  • Cas d'exception ?
    Le rideau est tombé sur les manifestations publiques initiées par les 73 députés pour le changement sur le Kianja, le parvis de l'Hôtel de Ville, à Analakely. Le MAPAR/TGV d'Andry Nirina Rajoelina quitta, le premier. En effet, la dissolution du Gouvernement Mahafaly Solonandrasana Olivier et la nomination d'un nouveau Premier ministre, Ntsay Christian, se trouve à l'origine de la décision conformément au verdict de la HCC du 25 mai 2018. Certes, la totalité des revendications sur la Place du 13 mai n'avait pas encore été  exaucée, mais, le fait d'avoir pu écarter le Gouvernement HVM constituait déjà un grand point d'acquis. D'autant que le Gouvernement de consensus publiait, sans tarder, le calendrier électoral anticipé. C'est une avancée non négligeable !

A bout portant

AutoDiff