Publié dans Politique

Commune urbaine d'Antananarivo - Haro sur l'escroquerie

Publié le jeudi, 12 avril 2018

Le secrétaire général de la Commune urbaine d'Antananarivo, Heriniaina Razafimahefa, a mis en garde contre les agissements des escrocs dans certains quartiers de la grande ville. Des personnes mal intentionnées collectent illégalement de l'argent auprès des marchands au nom et à la place des autorités municipales. Ils mettent des pressions sous forme de chantage sur leurs victimes. Les quartiers de Mahamasina, Anosy, Analakely et Ambohijatovo sont leurs principaux terrains de chasse de prédilection les jours du marché.

Face à la situation, le responsable précise que la seule perception des droits d'occupation des marchés est celle contre laquelle un ticket en bonne et due forme est délivré aux concernés. Le collaborateur du maire Lalao Ravalomanana indique également que tout mandataire de l'administration municipale est muni d'un ordre de mission formel. Il porte un badge délivré par son département d'attache. Tout un chacun a le droit de relever à toute fin de vérification utile les inscriptions sur cette pièce d'identification professionnelle.
L'équipe d'Analakely rappelle que tout paiement au nom de la Municipalité se fait au guichet unique créé à cet effet à la mairie. Les victimes de ces escrocs sont encouragées à ne pas hésiter à dénoncer les méfaits avérés auprès des responsables municipaux à Analakely. « Il y a lieu de prendre des mesures drastiques pour stopper les actes visant à salir l'image de la Capitale de Madagascar », a souligné le secrétaire général. Une sévère mise en garde est lancée à l'endroit des auteurs de telles pratiques frauduleuses.
M.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Trafic de bois de rose - Accusations gratuites contre Maminiaina Ravatomanga
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - La population du Vakinankaratra conquise !
  • Vie de parti - Le HVM dépouillé des ses éléments « acceptables »
  • Course à la magistrature suprême - Des détraqués salissent l’image du candidat du TGV
  • Présidentielle 2018 - Hajo Andrianainarivelo fera tout pour faire élire Andry Rajoelina
  • Election présidentielle - Guerre de leadership dans le camp du régime
  • RN 4 - Embuscade spectaculaire à Mahatsinjo, un bébé blessé
  • Démission DG Kraoma Malagasy - Suite à la vente d'actions de la société aux Russes ?
  • Préfets et chefs de région au congrès du HVM - Des sanctions attendues !
  • Insécurité à Madagascar - Un des grands échecs du régime Rajaonarimampianina

La Une

Editorial

  • Essai transformé !
    Les cent jours de la « période d’essai » de Ntsay Christian touchèrent à leur fin ce vendredi 14 septembre 2018. Nommé le 14 juin 2018, exactement trois mois et dix jours, le nouveau locataire de Mahazoarivo tenait d’une main de fer la barre du pays. Il est d’usage comme dans toute entreprise digne de l’être d’accorder un temps d’essai à un employé ou cadre nouvellement recruté au terme duquel la Direction se réserve le droit d’apprécier à sa juste valeur la nouvelle recrue pour une confirmation ou pour un simple rejet.

A bout portant

AutoDiff