Publié dans Politique

Visite du Président Indien - Vers une augmentation des investissements indiens à Madagascar

Publié le mercredi, 14 mars 2018

 Une grande première dans l’histoire de la coopération malgacho – indienne. Comme annoncé, l’avion qui transportait à son bord une délégation dirigée par le Président de la République de l’Inde, Ram Nath Kovind, et son épouse, Savita Kovind, a atterri à l’aéroport d’Ivato  dans la matinée d’hier.  Le chef de l’Etat indien sera en visite d’Etat de deux jours et est accompagné d'une délégation composée de Shri Ashwini Kumar Choubey, Ministre d'État chargé de la Santé et du bien-être familial, et de quatre membres du Parlement ainsi que des hauts fonctionnaires du Gouvernement. Une équipe gouvernementale sous la houlette du Premier Ministre, Olivier Mahafaly Solonandrasana a fait le déplacement à Ivato pour accueillir la délégation présidentielle. L’on pouvait également apercevoir de nombreux indiens résidant à Madagascar, qui sont venus sur les lieux, brandissant des drapeaux indiens.

La délégation s’est, par la suite, dirigée à Iavoloha où le Président indien s’est entretenu avec son homologue malgache, Hery Rajaonarimampianina. A l’issue de cet entretien, les deux hommes ont « réaffirmé le souhait commun de renforcer la coopération dans les domaines suivants : économique, commercial, technique, éducatif, scientifique et culturel ». Sur cette lancée, l’augmentation du volume des investissements du secteur privé indien à Madagascar dans des secteurs clés est envisagée.
Extension de coopération
La coopération bilatérale s’étendra aussi dans le domaine de la pêche durable, la connectivité maritime, la gestion des ressources marines, la promotion de l'écotourisme, le contrôle de la pollution et les études relatives à la mer. Dans l’après – midi, les deux Présidents ont inauguré le Centre d'application géo-informatique pour le développement rural (CGard), construit en partenariat avec la République de l’Inde. Il s’agit d’un bâtiment équipé de matériel de technologies de pointe en matière de télédétection, de système d'information géo-informatique et de Gps (Global positioning system) qui peuvent faire l’objet d’applications dans plusieurs secteurs comme la pêche, l’agriculture, la cartographie, la gestion des catastrophes naturelles, la recherche scientifique, entre autres.
Ce jour, le chef de l’Etat indien lancera officiellement la réunion d’affaires entres les opérateurs malgaches et indiens au Carlton Anosy. Il donnera également une conférence à l’attention des étudiants de l'Université d'Antananarivo.
Sandra R.

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff