Publié dans Politique

Affaire Houcine Arfa - Les pénitentiaires demandent la libération de leurs pairs

Publié le mercredi, 17 janvier 2018

Le syndicat des agents  pénitentiaires est sorti de son mutisme hier pour demander la libération de trois de ses agents placés  en détention préventive à la maison de force de Tsiafahy, pour complicité dans l’évasion du Français Houcine Arfa, soupçonné d’attentat contre le Président…  Au cours d’un point de presse à Antanimora, le syndicat des pénitentiaires a pris la défense de ses collègues. 

 

« Malgré la menace permanente qui pèse sur les agents lors de l’escorte des prisonniers et le manque de matériels des agents pénitentiaires, les conséquences néfastes des ordres données retombent toujours en dernier lieu sur les agents pénitentiaires », a déploré d’emblée le syndicat dans une déclaration lue devant les membres de la presse. Pour appuyer leur demande, les  membres du syndicat  arguent que ces agents pénitentiaires sont également des victimes ayant subi des violences dans le cadre de leur travail lors de l’attaque ayant permis l’évasion du détenu français survenue dans la nuit du 28 au vendredi 29 décembre derniers.  

D’après les récits, les trois agents en charge de l’évacuation d’Houcine Arfa vers l’hôpital ont été pris en embuscade par des individus lourdement armés ayant débarqué de deux voitures 4?4. Le taxi transportant le prévenu a été immobilisé sur la route et les agents d’escorte n’ont rien pu faire en voyant les fusils pointés en leur direction. Houcine Arfa et sa femme ont ensuite disparu avec les véhicules tout terrain des assaillants. 

Dans leur argumentaire pour demander la libération de ses pairs, le syndicat soutient également que les trois agents incarcérés n’ont aucune raison de fuir et sont prêts à répondre à toutes les sollicitations de la justice dans le cadre de l’enquête.  En outre, précise le syndicat, la maison de force de Tsiafahy n’est pas destinée à recevoir les personnes en détention préventive. Ceci étant dit, le syndicat des pénitentiaires affirment encourager la poursuite des enquêtes concernant cette affaire pour que justice soit faite. Ces membres du syndicat interpellent également  les dirigeants pour une dotation en matériel des agents pénitentiaires car ce manque de sous-équipements serait une des raisons de l’insécurité dans le pays.

Recueillis par L.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !
  • Permis et carte grise biométriques - Accusés, levez-vous !
  • Antoko Repoblikanina - Le dernier- né des partis politiques à Madagascar
  • Mbola Rajaonah, le pestiféré - Sur les traces de Claudine Razaimamonjy
  • Trafic de bois précieux au Vakinankaratra - Deux femmes proches de Rajaonarimampianina dans le coup

La Une

Editorial

  • HVM, que reste-t-il ?
    Alors que toutes les formations politiques, du moins celles dignes de leur stature, resserrent les rangs pour affronter la course en vue de la magistrature suprême, le parti du Président démissionnaire Hery Rajaonarimampianina s’effrite. Le parti au pouvoir va en ordre dispersé.  Les démissions se succèdent. Une défection cache une autre ! A ce rythme, le parti présidentiel, une formation politique, sûre de sa puissance, à  l’époque, et qui défiait avec un certain orgueil et d’une fierté, mal placée, les autres serait d’ici peu une carcasse d’ossements, sans âme, ni corps,  l’ombre de lui-même ! Les « départs définitifs » se poursuivent. Et la liste n’est pas exhaustive !

A bout portant

AutoDiff