Publié dans Politique

Affaire « Villa Elisabeth » - Plusieurs individus auditionnés par le Bianco

Publié le jeudi, 16 novembre 2017

Rebondissement dans l’affaire « Villa Elisabeth ». Le dossier a fait l’objet d’une saisine du Bureau indépendant anti – corruption qui a ouvert une enquête dans ce sens. Les premières investigations ont déjà démarré. D’après une source au courant du dossier, plusieurs individus, dont les identités n’ont pas été révélées, ont été entendus au siège du Bianco sis à la Villa La Piscine à Ambohibao. 

 

Reste à savoir si ces personnes « concernées » par l’affaire ont été  auditionnées en tant que  suspects ou en tant que témoins ? L’on s’interroge également s’il s’agit de hauts responsables ou non.  Rappelons que cette affaire de vente de terrain qui abrite la Villa Elizabeth, a éclaté à seulement quelques jours après l’enterrement du Professeur Zafy Albert. Une résidence qui lui a été accordée en sa qualité d’ancien Président de la République mais qui a été vendue à la société Madaterrain en tant que partie intégrante du domaine St Antoine IV. La société Madaterrain a par la suite, cédé la propriété à une société dénommée 

« Prim Immobilier ».

Renvoi  de responsabilités D’après les dernières révélations de Serge Zafimahova, porte-parole de la famille du défunt Professeur, au cours d’une sortie médiatique le 9 novembre dernier, le régime de Transition n’était nullement responsable de cette vente. Il a également qualifié de  « cinéma » l’annonce tonitruante d’annulation de vente faite conjointement par le ministre des Finances et du Budget et consorts. Du côté du régime, l’actuel ministre auprès de la Présidence chargé des Projets présidentiels, de l’Aménagement du territoire et de l’Equipement (M2pate), Benjamina Ramarcel Ramanantsoa a renvoyé la balle à ses prédécesseurs. L’issue de l’enquête du Bianco est donc très attendue car permettra de faire la lumière sur cette histoire. Affaire à suivre de très près !

 S.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Arriérés du sommet de la francophonie 2016 - Des prestataires ruinés par la présidence
  • Affaire Ametis - Le syndicat des agents des impôts monte au créneau
  • Ministère des Finances et du Budget - La gabegie d’un directeur général stoppée net !
  • Droits humains à Madagascar - Le harcèlement des activistes préoccupe Amnesty international
  • Face à l’Iem de Rajoelina - Les pompiers de service du Hvm à la rescousse
  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs

La Une

Editorial

  • Alternative crédible
    Andry Nirina Rajoelina, l'ancien président de la Transition, après quatre années d'absence et de silence, revient sur le devant de la scène. « Zandry kely » débarque au « tanindrazana » avec un « voan-dàlana » dans la valise : l'Iem. Après avoir été présentée, pour la première fois, le vendredi 26 janvier 2018 à Paris au Petit Palais, Musée des beaux-arts, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (Iem) fut à l'honneur à Antananarivo (Ivandry) par le soin de son « père fondateur », en la personne de monsieur Andry Nirina Rajoelina.

A bout portant

AutoDiff