Publié dans Politique

Marchés publics - Un responsable territorial épinglé pour conflit d'intérêt

Publié le vendredi, 08 septembre 2017

8 suspects ont été déférés devant le Parquet de la chaîne pénale anti - corruption, jeudi dernier. Parmi eux, un responsable provincial des travaux publics à Antsiranana qui a été épinglé pour conflit d'intérêt. Ce défèrement est le résultat d'une investigation menée par le Bureau indépendant anti - corruption (Bianco). A la suite d'une doléance déposée auprès de sa direction territoriale d'Antsiranana sur des faits suspectés de conflit d'intérêt, il a été confirmé que le responsable provincial des travaux publics aurait fait attribuer un marché de plus de  200 millions d'ariary à  l'entreprise de son ancien conjoint. D'où ce défèrement.

Toujours dans le domaine des marchés publics rattachés au ministère des Travaux publics, un cas de favoritisme dans les travaux d'entretien des routes a été démasqué à Antsiranana. Vers le mois de juin dernier, la branche du Bianco d'Antsiranana aurait été saisie  d'une doléance dénonçant  l'inégalité  flagrante de traitement des candidats et l'existence criante de violation des textes régissant la passation des marchés publics lors du déroulement d'une procédure d'appel d'offre relative aux travaux d'entretien courant  concernant des routes nationales. Les investigations effectuées ont fait ressortir des faits de favoritisme et de faux et usage de faux contre six personnes dont les responsables de la passation de ces marchés violant la loi et le gérant de l'entreprise bénéficiaire dudit marché vicié. D'après les informations,  les fonds engagés dans le cadre de ces marchés illégaux dépassent largement le milliard d'ariary.
S.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu
  • Ambanja - Recrudescence de vol de vanille immature
  • Affaire « Villa Elisabeth » - Plusieurs individus auditionnés par le Bianco
  • Salon international de l'habitat - Evolution du professionnalisme des acteurs de la construction
  • Antsakabary - L'exaction policière filmée
  • Coliseum Antsonjombe - La Première dame snobe les collégiens
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Vivement le contrôle du Bianco et de l’Ige, selon le deuxième adjoint au maire
  • Etablissements scolaires publics - Rajaonarimampianina infantilise le peuple
  • Analamahitsy - Tentative d'assassinat sur un ressortissant français
  • Avant -projet de Code électoral - Des partis politiques maintiennent leur pression sur le gouvernement

La Une

Editorial

  • Et ça continue !
    La série noire continue ! Elle s'aggrave même ! Antananarivo rejoint le triste record des violences, à mains armées, de certaines villes latino-américaines. Kidnappings, rapts et règlements de compte entre factions rivales font, ces derniers temps, le quotidien de la Capitale.Madagascar, une plaque tournante des trafics dans l'océan Indien et un passage obligé des grands circuits internationaux, risquerait fort d'être transformé en champ de bataille où les luttes, sans merci, d'influences entre les grandes puissances feraient rage.

A bout portant

AutoDiff