Publié dans Politique

Commission tripartite Smm, MinJus et Primature - Des négociations infructueuses !

Publié le vendredi, 04 août 2017

La commission tripartite réunissant le Syndicat des magistrats de Madagascar (Smm), le ministère de la Justice et la Primature s'est planchée durant près d'une dizaine de jours, depuis le 18 juillet dernier, sur les réponses à apporter aux revendications du Smm. A entendre le Smm, les négociations ont été infructueuses. Au cours d'une brève conférence de presse à Anosy hier, Fanirisoa  Ernaivo a affiché son insatisfaction. La présidente du Smm confie en effet n'avoir noté aucune avancée perceptible dans la satisfaction des revendications du syndicat.

« La validation des résolutions de cette commission a été faite hier (jeudi, ndlr). Aucun résultat concret n'a été palpable à la suite de la commission tripartite. Nous nous sommes sentis méprisés.  Aucune solution ni mesures claires n'ont été apportées à nos revendications relatives à l'indépendance de la justice et l'Etat de droit », a-t-elle avancé. Comme prévu, le Syndicat a tenu une assemblée générale hier à la Cour suprême d'Anosy. Une rencontre avec à l'ordre du jour un compte rendu des résultats de la commission tripartite ainsi qu'une prise de décision quant à la suite des actions menées par le syndicat dans ses revendications.  D'après Fanirisoa Ernaivo, la commission tripartite a débouché sur de « simples déclarations de principe ». Plus de deux semaines après le début des travaux, les propositions avancées par le Smm n'ont toujours pas été prises en compte, déplore-t-elle. 
Des garanties exigées
Malgré cette issue insatisfaisante, le Smm affirme ne pas fermer la porte au dialogue. La grève illimitée reste toutefois une option envisageable et envisagée dans le cas où aucune décision sérieuse et concrète ne serait pas prise par le pouvoir central, précise-t-elle. Un délai d'une semaine a ainsi été accordé à l'Exécutif pour livrer des garanties de sa bonne volonté à aller dans le sens de l'indépendance de la justice et le respect de l'Etat de droit. Des gages sous forme de mesures draconiennes de la part de l'Etat par rapport à l'ingérence sur les affaires judiciaires commises par certaines personnalités politiques ou influentes sont ainsi exigés. La présidente du syndicat de la magistrature note comme exemple la publication de textes, décrets ou de circulaire ainsi que l'application de certaines décisions de justice.
Par ailleurs, le Smm dit toujours attendre d'avoir un face-à-face avec le chef de l'Etat. Le bureau de ce syndicat précise, en effet, que dans son émission « Le Rendez-vous, Fotoam-bita », le chef de l'Etat Hery Rajaonarimampianina avait ouvert une voie vers ce dialogue. Le Smm rappelle également que le numéro Un de l'Etat avait indiqué dans son émission avoir pris acte des revendications du syndicat. Une affirmation insuffisante pour le Smm, qui estime nécessaire un tête-à-tête pour lui rappeler les responsabilités qui lui incombent en tant que garant de l'indépendance de la justice.  En effet, être garant de l'indépendance de la justice ne s'arrête pas à observer et se taire, s'insurge le Smm. Pour les Fanirisoa Ernaivo et consorts,  cela implique des mesures à prendre.
Recueillis par L.A.

1 Commentaire

  • Posté par paua
    lundi, 07 août 2017

    témoignage sur un marabout serieux
    Bonjour le BENIN étant reconnus comme le pays du vodoun très puissant; il est un GRAND MARABOUT .
    voici ses contacte Téléphone; +229 94667997 whatsapp +229 62532338
    Avez-vous un problème de mariage?
    Avez-vous des problèmes avec la justice?
    Avez-vous des problèmes avec votre patron?
    Vous vous sentez menacer par votre entourage?
    Vous gaspillez de l'argent sans faire de réalisation?
    Vous avez des problèmes pour accoucher?
    Vous avez des problèmes pour être enceinte?
    Vous vous posez des questions sur les fausses couches?
    Vous voudriez connaitre votre avenir?
    Vous ne satisfassiez pas votre conjointe….
    Voudriez-vous que la chance vous sourire aux jeux et au boulot ?
    Votre patron vient de vous renvoyez du boulot…
    Votre copain (e ) vient de vous quittez.
    Vous ne vous sentez pas aimez pas les autres ?
    Vous cherchez un bon boulot..
    Une seule adresse : Veuillez le contacter +229 94667997 ou whatsapp +229 62532338 par email: bokononamandji@gmail.com
    https://www.facebook.com/Bokonon-amandji-1514174532207865/

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Ankavandra-Betsipolotra - Une guerre civile éclate
  • Syndicat des greffiers - Ultimatum lancé à Mahafaly Solonandrasana
  • Déploiement massif de Forces de l'ordre à Mahamasina - Une insulte à la population victime d'insécurité
  • Anivorano- Nord - Aucune affluence pour Ravalomanana
  • Voahangy Rajaonarimampianina - Une aversion pour la FJKM ?
  • Conjoncture - Les bourdes du régime
  • Présidentielle 2018 - Hery Rajaonarimampianina mal barré !
  • Antsiranana - Quid de la résidence présidentielle ?
  • Antsiranana - Marc Ravalomanana expulsé de son hôtel
  • Déplacement extérieur de Mahafaly - La délégation familiale à bord d'un jet privé aux frais de l'Etat

La Une

Editorial

  • Jubilé de l’hypocrisie !
    L’hypocrisie, dans sa dimension naturelle et sauvage, atteint le stade extrême à Antsiranana. A l’occasion du jubilé du 200e anniversaire de l’arrivée des missionnaires de la « London Missionary Society » (Lms) à Madagascar et du 50e anniversaire de l’Eglise de Jésus-Christ de Madagascar (Fjkm), Hery Rajaonarimampianina et Marc Ravalomanana se serrèrent la main, en public, sur la tribune officielle. Le premier étant le Chef de l’Etat, venu honorer de sa présence la cérémonie solennelle marquant le lancement du jubilé, tandis que le second, président du comité d’organisation dudit jubilé et ancien Chef d’Etat. Comme par hasard, ils sont tous deux issus d’une même confession, protestante réformée, Fjkm, et faisant partie de la structure dirigeante de leur église respective en étant tous deux diacres.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff