Publié dans Politique

Commission tripartite Smm, MinJus et Primature - Des négociations infructueuses !

Publié le vendredi, 04 août 2017

La commission tripartite réunissant le Syndicat des magistrats de Madagascar (Smm), le ministère de la Justice et la Primature s'est planchée durant près d'une dizaine de jours, depuis le 18 juillet dernier, sur les réponses à apporter aux revendications du Smm. A entendre le Smm, les négociations ont été infructueuses. Au cours d'une brève conférence de presse à Anosy hier, Fanirisoa  Ernaivo a affiché son insatisfaction. La présidente du Smm confie en effet n'avoir noté aucune avancée perceptible dans la satisfaction des revendications du syndicat.

« La validation des résolutions de cette commission a été faite hier (jeudi, ndlr). Aucun résultat concret n'a été palpable à la suite de la commission tripartite. Nous nous sommes sentis méprisés.  Aucune solution ni mesures claires n'ont été apportées à nos revendications relatives à l'indépendance de la justice et l'Etat de droit », a-t-elle avancé. Comme prévu, le Syndicat a tenu une assemblée générale hier à la Cour suprême d'Anosy. Une rencontre avec à l'ordre du jour un compte rendu des résultats de la commission tripartite ainsi qu'une prise de décision quant à la suite des actions menées par le syndicat dans ses revendications.  D'après Fanirisoa Ernaivo, la commission tripartite a débouché sur de « simples déclarations de principe ». Plus de deux semaines après le début des travaux, les propositions avancées par le Smm n'ont toujours pas été prises en compte, déplore-t-elle. 
Des garanties exigées
Malgré cette issue insatisfaisante, le Smm affirme ne pas fermer la porte au dialogue. La grève illimitée reste toutefois une option envisageable et envisagée dans le cas où aucune décision sérieuse et concrète ne serait pas prise par le pouvoir central, précise-t-elle. Un délai d'une semaine a ainsi été accordé à l'Exécutif pour livrer des garanties de sa bonne volonté à aller dans le sens de l'indépendance de la justice et le respect de l'Etat de droit. Des gages sous forme de mesures draconiennes de la part de l'Etat par rapport à l'ingérence sur les affaires judiciaires commises par certaines personnalités politiques ou influentes sont ainsi exigés. La présidente du syndicat de la magistrature note comme exemple la publication de textes, décrets ou de circulaire ainsi que l'application de certaines décisions de justice.
Par ailleurs, le Smm dit toujours attendre d'avoir un face-à-face avec le chef de l'Etat. Le bureau de ce syndicat précise, en effet, que dans son émission « Le Rendez-vous, Fotoam-bita », le chef de l'Etat Hery Rajaonarimampianina avait ouvert une voie vers ce dialogue. Le Smm rappelle également que le numéro Un de l'Etat avait indiqué dans son émission avoir pris acte des revendications du syndicat. Une affirmation insuffisante pour le Smm, qui estime nécessaire un tête-à-tête pour lui rappeler les responsabilités qui lui incombent en tant que garant de l'indépendance de la justice.  En effet, être garant de l'indépendance de la justice ne s'arrête pas à observer et se taire, s'insurge le Smm. Pour les Fanirisoa Ernaivo et consorts,  cela implique des mesures à prendre.
Recueillis par L.A.

1 Commentaire

  • Posté par paua
    lundi, 07 août 2017

    témoignage sur un marabout serieux
    Bonjour le BENIN étant reconnus comme le pays du vodoun très puissant; il est un GRAND MARABOUT .
    voici ses contacte Téléphone; +229 94667997 whatsapp +229 62532338
    Avez-vous un problème de mariage?
    Avez-vous des problèmes avec la justice?
    Avez-vous des problèmes avec votre patron?
    Vous vous sentez menacer par votre entourage?
    Vous gaspillez de l'argent sans faire de réalisation?
    Vous avez des problèmes pour accoucher?
    Vous avez des problèmes pour être enceinte?
    Vous vous posez des questions sur les fausses couches?
    Vous voudriez connaitre votre avenir?
    Vous ne satisfassiez pas votre conjointe….
    Voudriez-vous que la chance vous sourire aux jeux et au boulot ?
    Votre patron vient de vous renvoyez du boulot…
    Votre copain (e ) vient de vous quittez.
    Vous ne vous sentez pas aimez pas les autres ?
    Vous cherchez un bon boulot..
    Une seule adresse : Veuillez le contacter +229 94667997 ou whatsapp +229 62532338 par email: bokononamandji@gmail.com
    https://www.facebook.com/Bokonon-amandji-1514174532207865/

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM
  • Projet rocade Est et Nord-Est - Enfin le lancement officiel
  • Présidentielle 2018 - La France pour une élection libre, inclusive et transparente
  • Grande Messe à Toamasina - Le Cardinal Tsarahazana crève l’abcès sur les mensonges d’Etat
  • Secteur énergétique - Haro du SEFAFI sur les mauvaises pratiques
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - « Prions ensemble pour que notre foi se reflète dans nos actes »
  • Scission au sein du HVM - Mahafaly et Paul Rabary, candidats à la présidentielle
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - Un discours rempli d’amour et de reconnaissance
  • Affaire CEG d’Analamahitsy - Les zones d’ombre persistent
  • Impartialité durant les élections - Jean Eric Rakotoarisoa rassure

Editorial

  • Cas d'exception ?
    Le rideau est tombé sur les manifestations publiques initiées par les 73 députés pour le changement sur le Kianja, le parvis de l'Hôtel de Ville, à Analakely. Le MAPAR/TGV d'Andry Nirina Rajoelina quitta, le premier. En effet, la dissolution du Gouvernement Mahafaly Solonandrasana Olivier et la nomination d'un nouveau Premier ministre, Ntsay Christian, se trouve à l'origine de la décision conformément au verdict de la HCC du 25 mai 2018. Certes, la totalité des revendications sur la Place du 13 mai n'avait pas encore été  exaucée, mais, le fait d'avoir pu écarter le Gouvernement HVM constituait déjà un grand point d'acquis. D'autant que le Gouvernement de consensus publiait, sans tarder, le calendrier électoral anticipé. C'est une avancée non négligeable !

A bout portant

AutoDiff