Publié dans Politique

Paysage audiovisuel - Lalatiana Rakotondrazafy réclame l’ouverture de « Free Tv »

Publié le dimanche, 14 mai 2017

A un moment où les médias d’obédience proche du pouvoir central ont ouvert leurs portes, des responsables des organes de presse soulèvent la question de leurs médias. Avec insistance, Lalatiana Rakotondrazafy a demandé l’ouverture de sa station de télévision.  « "Free Fm" a six ans. "Free News" aura bientôt un an. Nous avons également besoin de "Free Tv". Nous réclamons son ouverture », a martelé la chroniqueuse politique sur sa propre chaîne de radio « Free Fm », lors de la célébration du sixième anniversaire de cette chaîne de radio privée, samedi dernier au « Kianjan’ny Kanto » à Mahamasina. « Les documents sont entre les mains des responsables », a renchéri cette journaliste de profession devant l’assistance. 

Lalatiana Rakotondrazafy de dénoncer par ailleurs un deux poids deux mesures. Et elle de se demander en effet pourquoi persiste-t-on à ne pas permettre l’ouverture de « Free Tv », alors que bon nombre de nouvelles stations de radio et de télévision ont été autorisées à émettre durant les trois dernières années. Toutes les chaînes de télévision doivent suivre le même chemin, estime-t-elle. La journaliste indique pourtant que la paperasserie administrative et le cahier des charges de la station « Free Tv » sont en règle. « En tant que simples citoyens, nous réclamons son ouverture », martèle Lalatiana Rakotondrazafy. Et elle d’annoncer également le lancement d’une pétition pour demander l’ouverture de « Free Tv ». Une collecte de signatures sera menée au siège de la station de radio « Free Fm » à Antanimena. Lancée en 2011, cette station de radio a fêté ses 6 ans par une célébration au « Kianjan’ny Kanto » à Mahamasina, samedi dernier. La station « Free Fm », aujourd’hui toujours dirigée par Lalatiana Rakotondrazafy Andriantongarivo, s’est ancrée dans le quotidien des Tananariviens et c’est avec eux qu’elle a entendu fêter dignement cet anniversaire.

L.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Taux de pauvreté en baisse - Un ministre paie 9 000 euros pour ses gardes du corps
  • Appel aux services d’Houcine Arfa - Le Président humilie les galonnés malgaches
  • Corruption de haut niveau - Un ex-maire roumain en fuite demande l’asile politique à Madagascar
  • Affaire Houcine Arfa - Trois tentatives de corruption de la Procureure de la République
  • Visas aux frontières - Levée de boucliers contre Ametis
  • Affaire Houcine Arfa - Les pénitentiaires demandent la libération de leurs pairs
  • Insécurité - Le propriétaire de « Kalidas » kidnappé en plein jour !
  • Décès de Léon Rajaobelina - La Présidence humiliée !
  • Présidence de la République La crise de confiance étalée au grand jour
  • Affaire Houcine Arfa - « Que le Bianco se saisisse des dénonciations ! »

La Une

Editorial

  • « Far West » 
    « Far West », littéralement « Ouest lointain », une riche et étonnante épopée relatant les fantastiques aventures des pionniers américains. En partant de l’Est en direction de l’Ouest, ils parvenaient à atteindre, au risque de leur vie, les côtes occidentales, celles de la Californie d’aujourd’hui. Une étape importante de l’Histoire des Etats-Unis se cadrant chronologiquement dans le XIXème siècle américain. Une période idyllique où les réalisateurs américains de cinémas n’ont pas raté de se faire des fortunes avec les célèbres films « Western » (Vers l’ouest). Les « shérifs », les représentants de la loi dans leurs localités avaient dû affronter, quotidiennement, les méfaits des « desperados » en provenance du pays voisin (Mexique) qui semaient la terreur. Ces « sans foi ni loi » pénétrèrent à l’intérieur des Etats du Texas, du Nouveau-Mexique ou de la Californie et agissaient en véritables maîtres.

A bout portant

AutoDiff