Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Politique

« Popularité » du Président de la République à Miarinarivo - Une flagrante manipulation de l'opinion publique

Publié le mardi, 13 septembre 2016

Le député connu sous le pseudonyme de « Jaona Elite », sur les ondes de la radio Antsiva la semaine dernière, s'était extasié sur un soi-disant engouement populaire vis-à-vis de la visite effectuée dernièrement par le Chef de l'Etat à Miarinarivo.

A cette occasion, l'homme avait fustigé la presse qui, selon lui, avait joué les oiseaux de mauvais augure en prédisant un accueil hostile de la population alors que, finalement, celle-ci avait reçu Hery Rajaonarimampianina avec ferveur. Un document rapportant une réunion préparatoire de ce déplacement présidentiel révèle ce qu'il en était exactement (voir fac-similé). L'on saura donc que la journée du 8 septembre 2016 (le jour de la visite) a été décrétée fériée pour tous les travailleurs de cette Commune. Pour étoffer davantage la population locale, le déplacement d'une délégation de 50 personnes de la localité voisine d'Analavory a aussi été soigneusement organisé. Le déploiement de banderoles avec des inscriptions hostiles ou inconvenantes (« soratra ratsy na hafahafa ») a été strictement prohibé. Il en est de même des propos discordants, surtout ceux critiquant le régime en place. D'ailleurs, ceux qui avaient des doléances à adresser à Hery Rajaonarimampianina devaient le faire par écrit et c'est un porte-parole qui lira, après avoir procédé à une censure bien évidemment. Enfin, il était formellement interdit de déserter le meeting avant la fin de tous les discours. Et pour cause, celui du Chef de l'Etat termine normalement les allocutions. On avait tout simplement peur que certains « partisans forcés » ne fassent un simple acte de présence. On retourne la question au député Jaona Elite. Qui a manipulé l'opinion publique dans cette histoire ?

H. M.

Fil infos

  • Lutte contre l’insécurité - Le Président de la République offre un avion Casa, trois hélicoptères, 5 avions Cessna, une centaine de véhicules tout-terrain aux Forces de l’ordre !
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea admirés par tout un peuple
  • Festivités du 26 juin - Le Président Andry Rajoelina aux côtés de la population
  • Premier ministre Christian Ntsay - « La dette de 170 milliards d’ariary envers le secteur pétrolier apurée »
  • Coupe d’Afrique des Nations 2019 - « Alefa Barea ! »
  • Nouveaux contrats d’approvisionnement de la JIRAMA - En cours de finalisation !
  • Arrêt des subventions aux pétroliers - 240 milliards d’ariary disponibles pour des projets étatiques
  • Baisse conséquente du prix du pétrole lampant - Le régime priorise les plus vulnérables
  • Véronique Vouland Aneini - « Beaucoup d'espoirs se lèvent à Madagascar »
  • Maison centrale de Nosy Be - Les mineurs incarcérés avec les adultes

Editorial

  • Jouissances populaires
    Que la fête commence !  Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la Fête nationale battent leur plein. A Antananarivo, la Capitale de Madagasikara, c’est l’effervescence. Dans tous les quartiers des six Arrondissements, différentes animations pour tous les âges et pour tous les goûts sont prévues (kermesses, mini-podiums, etc). Sur l’Avenue de l’Indépendance, le podium central surchauffe l’ambiance. A Betongolo, la Fête de l’Armée reprend ses droits avec des attractions diverses (stands de tir, baby-foot, etc). En cette fin de journée, le clou de la Fête, ce sera un grand show de feu d’artifice à Anosy. Bref, c’est la fête populaire dans la Ville des Mille ! Des jouissances populaires auxquelles tous, sans distinction de religion ou de régions ni de niveau de vie encore moins de responsabilité du haut de l’échelle de l’Etat jusqu’au plus bas de l’étage, sont conviés. Dans les provinces, l’ambiance populaire est également au…

A bout portant

AutoDiff