Publié dans Politique

Gouvernement vs députés - Des sujets brûlants sur la table

Publié le lundi, 25 mai 2020

Le gouvernement de Ntsay Christian ira à la rencontre des députés ce jour au Centre de conférence international d'Ivato. Tous les sujets y passeront et la rencontre risque de se prolonger jusqu'au petit matin.

 

Cette journée sera pleine de rebondissements. En effet, le gouvernement de Ntsay Christian ira à la rencontre des députés au CCI Ivato. Il s'agit de la rencontre traditionnelle entre les membres du gouvernement et les députés. Mais cette fois-ci, elle sera exceptionnelle eu égard aux circonstances exceptionnelles que traverse le pays, la pandémie de coronavirus.

Le ministre de la Santé publique aura un effet à faire avec les députés ce jour. Ces derniers lui poseront des questions sur la gestion sanitaire de la pandémie de Covid-19. Il aura également à répondre à la projection de la fin de la pandémie. Mais parallèlement à la pandémie de coronavirus, des questions seront posées sur le paludisme qui secoue le pays.

Un côté du ministre de la Santé publique, le ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation, le ministre de la Communication et de la Culture ayant répondu aux questions des députés sur la gestion de la pandémie.

Les ministres responsables de la sécurité, comme le ministre de la Défense nationale, le ministre de la Sécurité publique et le secrétaire d'État chargé de la gendarmerie sont également très présents par les députés. Ce sujet de l'insécurité intéresse particulièrement les députés qui ne cessent d'enclamer le renforcement en milieu urbain comme celui rural.

Le sujet des routes, ponts et chaussées intéresse également les députés. Pour le ministre de l'Aménagement du territoire et des Travaux publics ce sera un face à face de choc avec les députés. Chaque député voudra que l'Exécutif procède à la construction ou à la réhabilitation des routes au niveau de la circonscription électorale.

En tout cas, tous les sujets y passeront ce jour de la partie des députés. Le maître de cérémonie aura fort à faire pour maîtriser la séance. D'autant plus que la rencontre risque de perdurer jusqu'au petit matin comme à l'accoutumée. Il s'agit d'une occasion pour l'Exécutif comme pour l'Assemblée nationale de rendre des comptes à la population.

Fil infos

  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina
  • Gouvernement Ntsay - Aucun remaniement à l’ordre du jour !
  • Reconfinement d’Analamanga - Une décision à ne pas prendre à la légère
  • Campagne de vanille - Pressing des certains opérateurs

La Une

Editorial

  • L’autre pandémie !
    La pandémie de Covid-19 sème la terreur et plonge le pays dans le désarroi. A Antananarivo, le nouvel épicentre du fléau, on est partagé entre l’angoisse et l’impuissance. Bien que les données statistiques des dernières soixante-douze heures affichent un semblant d’éclaircie, on est encore loin  de l’orée. La guerre bat toujours son plein ! Selon des experts, voix autorisée, en la matière, la Ville des Mille est infestée de cet indésirable virus. La lutte se corse dans la mesure où les Tananariviens rechignent ouvertement à se plier au respect des consignes à même les plus élémentaires. Le geste barrière, la distanciation d’un mètre, la mesure la plus simple mais également la voie la plus facile au Covid-19 pour sévir est ignorée par l’ensemble de la population. Est-ce réellement par ignorance ou  par une volonté délibérée d’enfreindre la loi, comme d’habitude. Le respect du confinement total subit la résistance des gens. Avec…

A bout portant

AutoDiff