Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Editorial

Et de un !

Publié le lundi, 09 juillet 2018

Tout est bien qui finit bien !  La boucle est fermée. La première grande étape de la descente sur terrain d'Andry Nirina Rajoelina, ancien président de la Transition, s'achève. En quinze jours d'affilée, le jeune leader de la Révolution Orange de 2009 a pu visiter 18 Districts dont certains des plus reculés où aucun haut responsable étatique n'a jamais mis les pieds. De Mahajanga à Marolambo, en passant par Antsohihy ou Mandritsara, entre autres, jusqu'à Analanjirofo et Atsinanana, entre temps, et pour finir à atterrir à Marolambo, l'ancien maire de la Capitale fait carton plein. Et de un !

En gros, il s'agit des tournées de contacts directs au cours desquelles « Zandry kely » tenait à écouter sur place le peuple, à constater de visu ses problèmes quotidiens et à essayer d'apporter, ne serait-ce qu'un début, de l'espoir auprès de ces populations meurtries par les méfaits d'un régime sans foi ni loi durant quatre longues années et demie.
Tous les observateurs sont unanimes à conclure que le bilan de la première tranche de la tournée du chef du parti MAPAR/TGV et promoteur de l'Initiative pour l'émergence de Madagascar ne peut être que positif. Ce fut un succès ! Un essai marqué sinon transformé !
Malheureusement, un succès attire parfois des foudres. Un grand arbre haut est une cible facile des vents, dit-on chez nos anciens (« hazo avo halan-drivotra »). Nous l'avions eu déjà l'occasion, dans les colonnes précédentes, de souligner que « Zandry kely » fait l'objet des tirs croisés. Des animosités que certaines personnalités mal intentionnées lui balancent en pleine figure. Elles l'accusent, à tort bien entendu, de se livrer à des campagnes électorales prématurées. Mais, qu'on se le dise ! L'ancien homme fort de la Transition et président-fondateur de l'IEM partout où il passe, n'a jamais violé n'importe qu'elle loi relative au code électoral du pays. En dépit des insistances des populations locales afin qu'il (Andry Rajoelina)  se porte candidat aux prochaines élections et le déclare publiquement, l'intéressé se garde soigneusement de se prononcer. En outre, à aucun moment de la tournée, il n'a jamais été question pour lui d'inviter l'audience à jeter leur dévolu sur sa personne, en tant qu'éventuel candidat, ni à son programme. Le moment ne prête certainement pas encore à de telle éventualité. Ce qui importe d'abord pour « Zandry kely » consiste à aller voir sur place les réalités vécues et en discuter les remèdes proposés en substance. Une approche de proximité réussie qui fait rougir de jalousie bon nombre de politiques en mal de popularité ou de solutions à suggérer.
En vrai, le principal grief que les « autres » crachent à l'endroit de « Zandry kely » repose plutôt sur le succès de sa démarche. Une prouesse que des « aînés » mal barrés ne parviendront jamais à réaliser. On ne tolère pas à Andry Rajoelina le fait qu'il soit capable, en dépit de son jeune âge, de drainer une foule immense dans toutes les localités, à même reculées, où il se présentait. En fait, son retour à la magistrature suprême indispose certains dirigeants politiques ombrageux. Le reste n'est que baliverne sinon une manœuvre dilatoire. 
Et de un ! Ce n'est donc que le premier jalon d'un long et laborieux programme de tournées en vue.
Ndrianaivo

Fil infos

  • Lutte contre l’insécurité - Le Président de la République offre un avion Casa, trois hélicoptères, 5 avions Cessna, une centaine de véhicules tout-terrain aux Forces de l’ordre !
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea admirés par tout un peuple
  • Festivités du 26 juin - Le Président Andry Rajoelina aux côtés de la population
  • Premier ministre Christian Ntsay - « La dette de 170 milliards d’ariary envers le secteur pétrolier apurée »
  • Coupe d’Afrique des Nations 2019 - « Alefa Barea ! »
  • Nouveaux contrats d’approvisionnement de la JIRAMA - En cours de finalisation !
  • Arrêt des subventions aux pétroliers - 240 milliards d’ariary disponibles pour des projets étatiques
  • Baisse conséquente du prix du pétrole lampant - Le régime priorise les plus vulnérables
  • Véronique Vouland Aneini - « Beaucoup d'espoirs se lèvent à Madagascar »
  • Maison centrale de Nosy Be - Les mineurs incarcérés avec les adultes

Editorial

  • Jouissances populaires
    Que la fête commence !  Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la Fête nationale battent leur plein. A Antananarivo, la Capitale de Madagasikara, c’est l’effervescence. Dans tous les quartiers des six Arrondissements, différentes animations pour tous les âges et pour tous les goûts sont prévues (kermesses, mini-podiums, etc). Sur l’Avenue de l’Indépendance, le podium central surchauffe l’ambiance. A Betongolo, la Fête de l’Armée reprend ses droits avec des attractions diverses (stands de tir, baby-foot, etc). En cette fin de journée, le clou de la Fête, ce sera un grand show de feu d’artifice à Anosy. Bref, c’est la fête populaire dans la Ville des Mille ! Des jouissances populaires auxquelles tous, sans distinction de religion ou de régions ni de niveau de vie encore moins de responsabilité du haut de l’échelle de l’Etat jusqu’au plus bas de l’étage, sont conviés. Dans les provinces, l’ambiance populaire est également au…

A bout portant

AutoDiff