Publié dans Editorial

Ridiculement stupide !

Publié le dimanche, 10 décembre 2017

Le ridicule ne tue pas, affirment certains. Effet, s'il en est ainsi, il abêtit. Seuls les cancres et les idiots y trouvent un compte …crédible. Nos élus parlementaires ne cessent de nous étonner jusqu'à ce point où leurs faits d'armes aiguisent les agacements du peuple qui les a élus.
Les députés ont adopté le vendredi 7 décembre 2017, en séance plénière, une loi sur la « caisse de retraite parlementaire ».

Un projet de loi présenté par le député Jao Jean, un élu d'Antsohihy. La première mouture a été jugée irrecevable par le Gouvernement pour incohérence. Le parlementaire, plusieurs fois élu du District d'Antsohihy, n'a pas lâché prise et étant soutenu par une bonne partie des parlementaires de la Chambre basse, finit par avoir gain de cause. Adoptée à l'unanimité des députés présents, la caisse de retraite parlementaire sera soumise pour constitutionnalité de la loi votée auprès de la Haute Cour constitutionnelle (Hcc) et après à la Présidence pour au final la promulgation, en cas d'avis recevable de la Hcc. Toutefois, les voies de recours ne sont toutes épuisées du côté de l'Exécutif. A noter que ce député n'est pas à son premier projet de loi pour le moins stupide aux yeux de tous. Il fut à l'origine d'un projet de loi, très controversé, relatif à une reconnaissance légale de la production et de consommation du rhum traditionnel, le « toaka gasy » et ainsi, accessible librement sur le circuit commercial officiel. Le fameux projet n'a jamais, évidemment, pu passer !
Et maintenant, il revient à la charge avec un autre projet tout à fait de même genre. Seulement cette fois, le projet a pu passer parce qu'il n'a pas rencontré trop de difficultés du fait que ledit projet suscitait l'intérêt inavoué de ses pairs. Il semble que la cupidité et la gourmandise de nos élus, à Tsimbazaza, ignoraient les limites. C'est à consommer sans modération, dirait-on là-bas !
Réclamer une caisse de retraite au même titre que les anciens Chefs d'Etat parait à tous un geste déplacé, voire, ridicule. Tout simplement, car selon ce « célèbre » député d'Antsohihy, les députés sont élus au suffrage direct au même plan que les Présidents de la République. Mais, de qui se moque-t-on ?  Oser se donner la stature d'un Chef de l'Etat, élu au suffrage universel direct à l'échelle nationale, revient à une mégalomanie pure. Un simple député, élu dans une simple circonscription relevant d'un seul District, ne pourra jamais revendiquer un tel statut quoiqu'on l'appelle, officiellement, « député de Madagascar » ! Sur ce point, nos élus étaient allés trop loin. Si par mégarde, la Hcc et l'Exécutif consentiraient à ce caprice qui ne dit son nom, tous les élus de circonscription, tels les sénateurs, les maires et les conseillers municipaux, les chefs Fokontany (plus tard) iraient revendiquer aussi « leurs droits » pour ne dire « leurs dus ».Et ce, pour un pays, selon le récent classement, qui traîne à l'avant dernier rang des pays les plus pauvres de la planète. Stupide, non !
Il existe, quand même, dans ce bas monde une limite raisonnable à toute chose. Certes, le ridicule ne tue pas, mais, est-ce une opportunité de délirer, stupidement, à ce niveau ! Oh oui, c'est ridiculement stupide !
Ndrianaivo

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ
  • Promulgation des lois électorales - La Constitution violée pour la énième fois
  • Négociateur du HVM - Maharante Jean de Dieu, une personnalité clivante
  • Initiative pour l'Emergence de Madagascar - Un premier forum international à Antananarivo

Editorial

  • Point de droit
    Aristote (384-322), un philosophe de la Grèce antique, l'auteur de la célèbre pensée « l'homme est un animal politique », dans son exposé thématique sur la vertu, prônait le concept du « juste milieu ». Il invitait toujours l'homme à chercher la médiane entre un « par défaut » et un « excès ».Une philosophie qui avait largement contribué ou influencé à la conception de la pensée occidentale. Une sagesse que le monde de l'Ouest, par la voie du dialogue, tente de prioriser autant que possible. La recherche du consensus marque les progrès dans toute démarche de règlement de conflit. On bannit toute tentative au fanatisme et à l'intégrisme.

A bout portant

AutoDiff