Publié dans Economie

« Paositra Malagasy » - Réouverture de l’agence à Vasacoss après des décennies

Publié le mercredi, 09 octobre 2019

Aux oubliettes. L’agence de la poste à Vasacoss était fermée pendant des années. Des rumeurs circulent même que l’endroit est devenu un cimetière. Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la Poste, le 25ème anniversaire de « Paositra Malagasy », la clôture du 15ème anniversaire du produit « Tsinjo lavitra » et du 145ème anniversaire de l’Union postale universelle (UPU), cette agence d’institution financière  a profité de l’occasion pour redonner vie à son bureau sis à Vasacoss. L’événement s’est tenu hier au sein de l’établissement. 

Toute l’équipe de « Paositra Malagasy » avait le sourire sur le visage et la joie au cœur durant l’inauguration puisqu’il s’agit du 255ème bureau de la poste à Madagascar.  « Notre équipe a eu l’idée de créer un nouveau bureau situé entre la poste d’Antanimena et celle de 67ha il y a sept mois. Les travaux ont par la suite démarré après trois mois. Aujourd’hui, nous sommes ravis d’inaugurer notre 255ème bureau à Madagascar et en même temps la 15ème  agence pour Antananarivo. "Paositra Malagasy" possède ainsi le plus grand nombre d’agences d’institution financière dans la Grande île. A noter que nous ouvrirons pour bientôt un nouveau bureau pour les colis à Alarobia », se réjouit Ranarison Richard, directeur général de la poste, durant son discours. Cette nouvelle agence emploie quotidiennement deux contrôleurs et possède sept caisses fonctionnelles.

Un redressement

La rénovation des bâtiments ainsi que l’amélioration de la structure de la poste figurent parmi les stratégies pour redresser ce département rattaché au ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique. En effet, au cours des dernières années, le résultat financier de « Paositra Malagasy » à la fin de son exercice comptable était déficitaire. Cette année, l’institution prévoit une amélioration de son compte. « Nous prévoyons déjà un budget excédentaire cette année à la fin de notre exercice », avance le directeur général. « Paositra Malagasy » contribue ainsi à l’inclusion financière. Elle offre les mêmes services que les banques primaires à travers les retraits, dépôts, épargnes et les transferts d’argent, que ce soit au niveau national ou international. En ce moment, la banque mobile « Paositra Money » compte 12 000 utilisateurs dans toute l’île. Quant au produit « Tsinjo lavitra », la poste a déjà distribué 500 000 livrets jusqu’à ce jour.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre
  • Projet Tanamasoandro - Des mercenaires sabotent

Editorial

  • Le crash !
    La compagnie nationale Air Mad doit trouver, présentement, 7 millions de dollars pour faire face à ses dépenses courantes. Un besoin immédiat sinon la compagnie s'acheminera vers la cession de paiement. La mauvaise nouvelle qui vient de tomber n'arrange pas du tout l'affaire en ce sens qu'elle (Air Mad) a perdu contre le litige avec Air France. En effet, le Tribunal de Commerce de Paris a tranché en faveur d'Air France. Air Mad doit payer 47 millions de dollars US de plus.  

A bout portant

AutoDiff