Publié dans Economie

Administrations centrales - La chasse aux fonctionnaires fantômes se poursuit dans les Régions

Publié le lundi, 02 septembre 2019

L’assainissement bientôt achevé au sein des administrations centrales. 86 % des fonctionnaires de tous les ministères et institutions sont déjà intégrés dans l’Application Unique pour la Gestion Uniforme des Ressources humaines de l’Etat (AUGURE), selon la Direction générale des Finances et des Affaires générales (DGFAG) et le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Fonction Publique et des Lois sociales. Une conférence de presse s’est tenue hier à 67ha pour présenter le bilan de leurs actions. Les responsables vont poursuivre la chasse aux fonctionnaires fantômes dans les autres Régions. « Selon l’instruction du Premier ministre Ntsay Christian, l’utilisation de l’AUGURE doit être finalisée à 100 % à la fin du mois d’aout. 86 % voire 100 % des fonctionnaires au sein de tous les ministères sont maintenant inscrits dans ce logiciel. Cependant, le rythme varie en fonction des départements. 95 % des fonctionnaires au sein de la Présidence sont déjà répertoriés contre 86 % au sein du ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat. A noter que l’intégration des effectifs dans ce logiciel s’étendra aussi dans les autres Régions. Les travaux ont d’ailleurs commencé ce jour. Ce retard est dû à la formation des agents de l’Etat afin de mieux assimiler l’utilisation du logiciel », rapporte Oliva Randimbiarisoa, directeur général des Finances et des Affaires générales.

118 644 fonctionnaires
 En ce moment, 96 985 fonctionnaires figurent déjà dans cette application. En espace de quatre mois, l’effectif des agents de l’Etat est réduit de moitié. 118 644 fonctionnaires sont retirés dans la liste grâce à cette vérification. Le nombre de fonctionnaires est alors passé de 215 689 à 96 985. A titre d’information, le Gouvernement attribue au total 28,6 % du budget de l’Etat pour le paiement des salaires des fonctionnaires. Les 215 689 fonctionnaires représentent un budget total de 2 432,21 milliards d’ariary. 2 407,20 milliards d’ariary sont consacrés aux fonctionnaires et 25,01 milliards d’ariary sont destinés aux Employés de courte durée (ECD). Ainsi, les fonctionnaires fantômes coûtent trop d’argent dans le budget de l’Etat puisqu’ils perçoivent leur salaire sans pour autant travailler.
Solange Heriniaina

Fil infos

  • Cavale rocambolesque - Raoul Rabekoto Arizaka en fuite à l'étranger
  • Développement à grande vitesse - La mentalité encore à la traîne !
  • HVM - De mauvais élèves donneurs de leçons
  • Restitution des îles éparses - La position de Madagascar reste inchangée
  • Montée des eaux de la Sisaony - Avis de menace de danger dans la plaine de Tana
  • Président Andry Rajoelina dans le Sud - Aides d'urgence et solutions durables contre le Kere
  • Ny Rado Rafalimanana - Les bluffs grossiers de l' « ambassadeur »
  • Reboisement - Christian Ntsay et son équipe s’y mettent !
  • Ludovic Adrien Raveloson - Le député déchu toujours en cavale
  • Haute Cour de Justice - Les premières mises en accusation attendues au mois de mai

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff