Publié dans Economie

« INSCAE Innovation Idea » - L’entrepreneuriat des jeunes au premier plan

Publié le mercredi, 19 juin 2019

Place à la jeunesse malagasy. L’Institut National des Sciences Comptables et de l’Administration des Entreprises (INSCAE) promeut l’entrepreneuriat des jeunes. C’est dans ce cadre que l’association INSCAE Junior entreprise (IJE) organise la quatrième édition du grand concours de projet « INSCAE Innovation Idea ». Malgré la révélation que les Malagasy possèdent un esprit d’entrepreneur, ils manquent d’accompagnement pour se mettre en action. Ainsi, l’association IJE tente de remédier à ce point faible. C’est pourquoi l’organisateur dispense à tous les participants une incubation de trois mois. « Nous organisons chaque année cet événement. Il faut tout de même noter qu’il ne se limite pas simplement à un concours.

Effectivement, les candidats seront également assistés par des professionnels du métier pendant trois mois pour que leur projet se développe. C’est également une occasion pour eux d’étendre leur réseau et de rencontrer des investisseurs. A noter que cet accompagnement pourra toujours continuer si le promoteur le souhaite », souligne Kanto Rakotondrasata, à la fois organisatrice et membre de l’IJE, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue hier au sein de l’établissement.

 Deuxième vague

Une première vague de dépôt des dossiers a été clôturée le 14 juin dernier. Afin d’offrir la même chance à tout le monde, l’organisateur a décidé de lancer une deuxième vague d’appel à projets le mois prochain. « Une deuxième vague s’ouvre du 1er au 5 juillet. Les candidats devront déposer un business model et une première version de leur business plan. D’ailleurs, les canevas sont déjà fournis en ligne par l’INSCAE Junior Entreprise. Mais il faut que le porteur de projet soit un étudiant. Tout projet innovant et issu de n’importe quel secteur a le droit de participer au concours. Mais nous insistons sur l’assiduité et à la volonté ferme de l’entrepreneur car l’incubation s’étale sur une longue durée », continue-t-elle. Les  intéressés peuvent participer individuellement ou en équipe composée de sept personnes au maximum. A noter que ce concours s’ouvre à tous les étudiants issus des instituts et universités. La présentation finale est prévue se tenir au mois de novembre.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff