Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Economie

5eme revue de la FEC - Une nouvelle structure à la pompe, une étape essentielle

Publié le lundi, 10 juin 2019

La mise en œuvre de la cinquième revue de la Facilité élargie de crédit (FEC) se termine en juillet. Les membres de la mission du Fonds monétaire international (FMI) ont alors apporté les résultats obtenus par les autorités en fin décembre 2018. « Les résultats sont satisfaisants jusqu'en fin 2018 et devraient rester sur la bonne voie cette année. Les autorités ont respecté tous les critères de performance pour la fin de 2018 malgré un manque à gagner dans la collecte de recette antérieure. Les services du Fonds monétaire international ont reconnu l'engagement des autorités dans le cadre de la Politique générale de l'Etat.

La Banque centrale a accumulé en un temps record un niveau supérieur de réserve de change. Les autorités ont bien progressé dans les réformes structurelles. Cependant, des retards d'ajustement des prix de carburant à la pompe ont entraîné une augmentation des passifs envers les distributeurs » relate Charalambos Tsangarides, chef de mission du FMI. L'établissement d'une nouvelle structure de carburant s'avère alors être une étape essentielle avant de régler les passifs existants avec les distributeurs. Afin d'éviter la récurrence des arriérés envers  les distributeurs à l'avenir, le service du FMI ont encouragé les autorités à adopter un mécanisme de tarification qui aligne le prix à la pompe sur les coûts. En parallèle, cette nouvelle disposition prend en considération les mesures sociales ciblées pour protéger les plus vulnérables de l'impact éventuel de l'ajustement de prix.

Un arrêté ministériel prêt pour adoption

En très bonne voie avec les pétroliers. Les négociations se poursuivent. Une nouvelle structure de prix sera bientôt proposée puisqu'un arrêté ministériel est déjà en cours.

« Vous savez très bien la détermination du Président de la République et du Gouvernement pour qu'un accord soit véritablement acté dans les meilleurs délais. Cela va se faire très bientôt. Un arrêté au niveau du ministère de l'Energie est déjà prêt pour adoption. C'est juste une question de jour. Nous devons baisser bien entendu le prix du carburant puisque c'est un aspect important. Nous essayons  en même temps de voir la manière de régler une bonne fois pour toutes ces arriérés avec les pétroliers » rapporte Richard Randriamandrato, ministre de l'Economie et des Finances. Toutefois,  les membres du FMI ont favorablement salué l'engagement des autorités dans le cadre de la Politique générale de l'Etat pour accélérer les réformes économiques, améliorer la gouvernance et anticiper la lutte contre la pauvreté par le biais des programmes soutenus par la FEC. La loi de finances rectificative récemment adoptée améliore la qualité de dépense avec plus d'espaces budgétaires alloués aux dépenses en infrastructure, en santé et en éducation.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Lutte contre l’insécurité - Le Président de la République offre un avion Casa, trois hélicoptères, 5 avions Cessna, une centaine de véhicules tout-terrain aux Forces de l’ordre !
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea admirés par tout un peuple
  • Festivités du 26 juin - Le Président Andry Rajoelina aux côtés de la population
  • Premier ministre Christian Ntsay - « La dette de 170 milliards d’ariary envers le secteur pétrolier apurée »
  • Coupe d’Afrique des Nations 2019 - « Alefa Barea ! »
  • Nouveaux contrats d’approvisionnement de la JIRAMA - En cours de finalisation !
  • Arrêt des subventions aux pétroliers - 240 milliards d’ariary disponibles pour des projets étatiques
  • Baisse conséquente du prix du pétrole lampant - Le régime priorise les plus vulnérables
  • Véronique Vouland Aneini - « Beaucoup d'espoirs se lèvent à Madagascar »
  • Maison centrale de Nosy Be - Les mineurs incarcérés avec les adultes

Editorial

  • Jouissances populaires
    Que la fête commence !  Les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la Fête nationale battent leur plein. A Antananarivo, la Capitale de Madagasikara, c’est l’effervescence. Dans tous les quartiers des six Arrondissements, différentes animations pour tous les âges et pour tous les goûts sont prévues (kermesses, mini-podiums, etc). Sur l’Avenue de l’Indépendance, le podium central surchauffe l’ambiance. A Betongolo, la Fête de l’Armée reprend ses droits avec des attractions diverses (stands de tir, baby-foot, etc). En cette fin de journée, le clou de la Fête, ce sera un grand show de feu d’artifice à Anosy. Bref, c’est la fête populaire dans la Ville des Mille ! Des jouissances populaires auxquelles tous, sans distinction de religion ou de régions ni de niveau de vie encore moins de responsabilité du haut de l’échelle de l’Etat jusqu’au plus bas de l’étage, sont conviés. Dans les provinces, l’ambiance populaire est également au…

A bout portant

AutoDiff