Publié dans Economie

Domaine aéroportuaire - Sofitrans passe aux standards européens

Publié le mardi, 04 décembre 2018

Améliorer la qualité des services. L’entreprise Sofitrans, responsable de la restauration dans les aéroports du pays, est aujourd’hui passée aux standards européens, notamment sur le plan environnemental mais également en matière d’hygiène. Ce passage est surtout le résultat du renforcement de partenariat entre la société et Ravinala Airports, le concessionnaire des aéroports d’Ivato et de Fascene. Effectivement, les deux parties travaillent main dans la main dans le but de renforcer la qualité des services au niveau des aéroports.

Et durant huit mois, les deux entités ont enchaîné les discussions, les conseils mutuels ainsi que de véritables travaux de fond avant de parvenir à un commun accord pour atteindre des prestations bien précises à offrir au sein des aéroports. Ainsi, tout ce travail a permis d’apporter une image plus valorisante de l’aéroport de Nosy Be, de la gastronomie locale mais aussi du pays en général.

Ces efforts entrepris dans la recherche du meilleur service possible pour les passagers, ont ainsi pu se concrétiser par l’ouverture des deux nouveaux « Cosy Café » de Sofitrans. Et les cafés ont déjà ouvert leurs portes le 30 novembre dernier. Ils sont actuellement implantés dans les salles d’embarquement nationales et internationales de l’aéroport de Nosy-Be. D’après les responsables de l’entreprise, « Nosy-Be n’est qu’un début. Nous souhaitons étendre le concept à travers toute l’île ». Et dans ce même contexte, Sofitrans et Ravinala Airports ont lancé des études en commun pour adapter la qualité de leurs offres aux besoins des touristes, et mettre en avant les produits frais ayant une saveur locale. « L’innovation dans le service est aussi l’adaptation de ces prestations aux enjeux actuels liés à la protection de l’environnement », constate Ravinala Airports. A noter que grâce à cette collaboration fructueuse, les deux acteurs ont su relever les défis tout en veillant à la satisfaction des clients et à toujours tirer vers le haut la qualité de service.

Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Kidnapping à Tsaratanàna - Complicité de certains gendarmes ?
  • Décès de la jeune Andotiana - La Police française conclut à une mort par noyade
  • Critiques à tout-va et prématurées - Les détracteurs du régime se ridiculisent
  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants
  • Président Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Sortie internationale, politique et économique
  • Bois de rose, fraude douanière, corruption… - Mbola Rajaonah interpellé
  • Maire de Toamasina et conseillers municipaux - Une Saint -Valentin pas comme les autres

La Une

Editorial

  • Et le savon !
    Trop occultée par les affres et les fantasmes de la politique, l’économie s’éclipse et meurt à petit feu! Elle peine à subsister. Des mesures d’urgence s’imposent. Le samedi 12 janvier 2019, le premier responsable de l’Autorité nationale en charge des mesures correctives commerciales (ANMCC) donna une conférence de presse en présence de certains opérateurs locaux. L’objet étant de faire état des dispositions engagées afin de « donner un nouveau souffle à l’industrie nationale ». D’après Barthélémy, directeur Général de l’ANMCC, des mesures de sauvegarde ont été arrêtées touchant les importations de certains produits comme les pâtes alimentaires, des détergents en poudre ainsi que des couvertures. Pour une durée de 4 ans, renouvelable, les importations de ces produits ciblés seront soumises au droit additionnel de 30%.  Il n’est jamais tard pour bien faire ! Les acteurs nationaux de l’industrie ont dû attendre des années des mesures pour protéger nos produits face à l’importation ...…

A bout portant

AutoDiff