Publié dans Economie

Centrale hydroélectrique - Un comité de suivi pour les projets prioritaires

Publié le lundi, 22 octobre 2018

Pour une bonne préparation. Dans le cadre de la mise en œuvre des projets de centrales hydroélectriques, le ministère de l’Energie et des Hydrocarbures ainsi que ses collaborateurs ont entamé vendredi dernier, à Ampandrianomby, une réunion de démarrage afin de mettre en place un comité de suivi pour les projets prioritaires tels que les barrages de Volobe et de Sahofika, mais aussi ceux d’Ambodiroka et d’Antetezambato.  Ce comité rassemblera surtout les institutions du secteur public dont le ministère en charge, mais également les organismes qui lui sont rattachés comme l’Office de régulation de l’électricité (ORE) ainsi que la JIRAMA, la société nationale d’eau et d’électricité.

Durant cette première réunion, les membres respectifs ont ainsi pu définir les différentes tâches attribuées au comité. Définir les points à être pris en compte dans les contrats de concession et les contrats d’achat d’énergie compte par exemple parmi ses principales actions. Effectivement, le secteur public se doit d’imposer les termes qui profiteront surtout à la JIRAMA afin de lui permettre de vendre de l’électricité abordable pour la population. Pour rappel, le secteur public a déjà signé le sommaire des principaux termes de contrat ou « termsheet » concernant le barrage de Volobe et celui de Sahofika. Ce seront donc les prochains termes qui seront suivis de près par ce comité.
Ainsi, les actions des parties prenantes seront plus coordonnées, sachant que les différents projets arrivent aujourd’hui à un certain niveau avancé de maturité. Actuellement, le secteur privé, de son côté, s’est déjà lancé dans des études d’impacts environnementaux ou encore dans la recherche des financements nécessaires pour l’installation de ces infrastructures énergétiques. La mise en place de ce comité est une manière pour le secteur public de démontrer son implication.
Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Ampefiloha Ampatsakana - Un carrefour infernal
  • Trafics douaniers - Mbola Rajaonah devant le Pôle anti-corruption la semaine prochaine
  • Présence confirmée de Mohamed Alabbar, le créateur de Dubaï-city
  • Investiture du Président Rajoelina - 6 Chefs d'Etat présents à Mahamasina
  • Impostures et mensonges de Ny Rado R. - Des victimes prêtes à la confrontation
  • Investiture du Président Andry Rajoelina - Des invités de marque attendus
  • PM d'Andry Rajoelina - Les députés d'accord sur un nom
  • Election de Andry Rajoelina - Des félicitations à l'allure de demande de pardon !
  • Futur Gouvernement - De nouvelles têtes en perspective !
  • Ny Rado Rafalimanana - Un vantard de première catégorie !

La Une

Editorial

  • Concept de l'alternance
    Larousse définit, entre autres, le mot « alternance » en ces termes : « succession de pouvoir, dans un cadre démocratique, de deux tendances politiques différentes ». Selon le calendrier établi, la passation de pouvoir entre le Président sortant Rajaonarimampianina Rakotoarimanana Hery Martial et le Président nouvellement élu Rajoelina Andry Nirina doit se passer ce jour du vendredi 18 janvier 2019. Moment de très grande importance dans la mesure où Madagascar réalise un pas géant voire historique vers l'assise de la démocratie. Une étape essentielle pour la consolidation des acquis, si minimes soient-ils, sur le principe de la succession au pouvoir par la voie des urnes.

A bout portant

AutoDiff