Publié dans Economie

CCI Toamasina - Le nouveau président, fidèle à sa vision

Publié le mercredi, 04 juillet 2018

« S’unir dans l’esprit entrepreneurial pour la croissance progressive économique et le social business au sein de la Chambre de commerce et d’industrie de Toamasina », tel est le slogan choisi par Ranaivoson Justin Basile, président de la CCI Toamasina (CCIT), depuis la fin de l’année 2017. 6 mois après son accession à la tête de la Chambre de commerce, la vision du nouveau président n’a pas changé : celui de garantir un accès pour l’entreprenariat stable. Pour concrétiser cette vision, le numéro un de la CCIT a fixé plusieurs objectifs.

Parmi eux figure en premier lieu le développement de la base des données des membres. A cela s’ajoute l’amélioration de la gestion des patrimoines de la CCIT. Lesdits patrimoines concernent, par exemple, les parkings et autres bâtiments de la Chambre de commerce qui sont actuellement utilisés par des particuliers et dont la gestion sera reprise par la Chambre. L’idée est d’assurer une meilleure gestion de ces patrimoines afin d’en faire un levier pour le développement.
Toujours parmi les objectifs, le président entend procéder au renforcement des capacités des équipes de la Direction générale, à la promotion du partenariat technique et financier, l’amélioration des compétences techniques des membres, la promotion d’un réseau d’affaires intra-régionale des acteurs économiques et le développement dudit réseau, ainsi que le développement progressif de l’information technico-économique de la Chambre de commerce. Il se penchera également sur les redevabilités au développement local inclusif (DLI), c'est-à-dire en multipliant les retombées des opérations commerciales sur l’économie de la Région. Cette étape s’accompagnera de la mise en valeur des richesses et potentialités de la capitale du Betsimisaraka ainsi que de la Région d’Atsinanana.
Notons que la CCI de Toamasina a connu des périodes sombres dans le passé et est actuellement en pleine redressement. Une tâche ardue qui incombe au nouveau président Ranaivoson Justin Basile qui, élu pour un mandat de 4 ans, travaillera jusqu’en 2022.
L.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM
  • Projet rocade Est et Nord-Est - Enfin le lancement officiel
  • Présidentielle 2018 - La France pour une élection libre, inclusive et transparente
  • Grande Messe à Toamasina - Le Cardinal Tsarahazana crève l’abcès sur les mensonges d’Etat
  • Secteur énergétique - Haro du SEFAFI sur les mauvaises pratiques
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - « Prions ensemble pour que notre foi se reflète dans nos actes »
  • Scission au sein du HVM - Mahafaly et Paul Rabary, candidats à la présidentielle
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - Un discours rempli d’amour et de reconnaissance
  • Affaire CEG d’Analamahitsy - Les zones d’ombre persistent
  • Impartialité durant les élections - Jean Eric Rakotoarisoa rassure

Editorial

  • Cas d'exception ?
    Le rideau est tombé sur les manifestations publiques initiées par les 73 députés pour le changement sur le Kianja, le parvis de l'Hôtel de Ville, à Analakely. Le MAPAR/TGV d'Andry Nirina Rajoelina quitta, le premier. En effet, la dissolution du Gouvernement Mahafaly Solonandrasana Olivier et la nomination d'un nouveau Premier ministre, Ntsay Christian, se trouve à l'origine de la décision conformément au verdict de la HCC du 25 mai 2018. Certes, la totalité des revendications sur la Place du 13 mai n'avait pas encore été  exaucée, mais, le fait d'avoir pu écarter le Gouvernement HVM constituait déjà un grand point d'acquis. D'autant que le Gouvernement de consensus publiait, sans tarder, le calendrier électoral anticipé. C'est une avancée non négligeable !

A bout portant

AutoDiff