Publié dans Economie

Jirama - S' « auto-relever » pour éviter les retards

Publié le vendredi, 08 juin 2018

Faciliter la facturation des consommateurs. Pour éviter les retards mais aussi les défauts de facturation, la JIRAMA, compagnie nationale malagasy d'eau et d'électricité, a mis en place une nouvelle organisation. Cette mesure va ainsi permettre aux usagers de relever eux-mêmes leur index de consommation ou de s' « auto-relever » et de le communiquer aux responsables de la compagnie par sms ou encore via les réseaux sociaux comme Facebook.

Ils devront juste indiquer dans leur message leur nom ainsi que leur numéro de compteur et d'abonné. Les releveurs ne feront ensuite que la vérification et la livraison de la facture. Ces derniers temps, selon les explications d'Henri Randriamanana, DG des opérations et DG adjoint de la JIRAMA, la compagnie a en effet reçu plusieurs plaintes de la part des consommateurs. Ils se lamentent généralement du retard de l'arrivée des factures mais aussi des sommes exorbitantes que l'entreprise réclame.
« Avec cette nouvelle organisation, nous bénéficieront d'un gain de temps. Et les usagers pourront constater par eux-mêmes si leurs factures correspondent vraiment à leur consommation d'eau et d'électricité », a indiqué Henri Randriamanana, lors d'une conférence de presse, hier à Ambohijatovo ambony. La compagnie malagasy d'eau et d'électricité coopère déjà avec les opérateurs mobiles de la région pour officialiser ce nouveau service. La compagnie encourage même ses abonnés à effectuer leur paiement via le téléphone mobile. Pour aider les consommateurs à adopter à cette nouvelle organisation, une campagne de communication sera donc organisée par la JIRAMA. A travers cette campagne, elle enseignera donc à ses abonnés comment ils doivent lire leur facture, mais aussi comment ils vont faire pour relever leur index de consommation.
Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Programme d’Andry Rajoelina - Accent sur les énergies renouvelables
  • Conférence souveraine - Les candidats « anti-7 novembre » se couvrent de ridicule
  • Report de la présidentielle et nouvelle transition - Tollé général contre la manœuvre de certains candidats
  • Andry Rajoelina en campagne - Marée humaine dans les capitales Betsileo et Betsimisaraka
  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !

Editorial

  • Farce exutoire !
    Suite à la réunion initiée par la CENI à laquelle les 36 candidats à l'élection présidentielle ont été conviés, 25 des 36 « participants » à la course ont accouché un « Accord politique ». En effet, à l'issue de cette rencontre, très houleuse, ce vendredi 19 octobre, à Nanisana, des prétendants dont les dossiers de candidature, après s'être acquittés des 50 millions d'Ar, ont été formellement validés par la HCC manifestèrent leur rejet contre l'organisation générale de  l'élection prévue pour le 7 novembre 2018.

A bout portant

AutoDiff