Publié dans Economie

Produits cosmétiques - Les offres de « Soanala »

Publié le mercredi, 07 février 2018

Indispensable. Aujourd’hui, les produits cosmétiques sont devenus incontournables pour les femmes, et même pour les femmes malagasy. Pour un meilleur entretien de la peau ou encore par coquetterie tout simplement, elles usent de divers produits pour s’embellir, notamment les baumes, les rouges à lèvres, les différents types de crèmes...

Toutefois, les produits qui abondent sur le marché ne sont pas toujours fiables. Effectivement, ils peuvent contenir de nombreux composants chimiques nuisibles à la santé comme le plomb, l’aluminium ou encore le chrome. Ce sont des conservateurs habituellement présents dans certains produits importés, sauf que la majorité des consommatrices l’ignorent. Pour y remédier, « Soanala » propose des solutions naturelles pour se faire belle tout en préservant ses lèvres. Cette entreprise met à la disposition de sa clientèle une large gamme de rouges à lèvres ainsi que de baumes tous faits à base d’ingrédients naturels comme le cacao, le baobab ou encore la cannelle. Il n’y a donc ni conservateurs ni produits chimiques.
Des ingrédients 100 % naturels
« Madagascar possède une flore extrêmement riche. Nous nous en sommes ainsi inspirés pour composer chacun de nos baumes et de nos rouges à lèvres », expliquent les fondateurs de
« Soanala ». A cet effet, la marque dispose donc de trois types de rouges à lèvres à base neutre, d’ylang-ylang ou de cannelle. Ces produits sont disponibles sur quatre couleurs : l’intemporel rouge vif, le rouge vin,  le rosé et le « dark red ». Pour les baumes à lèvres, les basiques sont le cacao, le coco, le baobab, sans oublier le
« ravintsara » et le gingembre. Ces ingrédients sont particulièrement reconnus pour leurs propriétés réparatrices, protectrices et hydratantes. Le beurre de karité, la cire d’abeille et la vitamine E viennent également s’ajouter aux ingrédients afin de parfaire les produits. Il faut préciser que les produits cosmétiques de « Soanala » sont exclusivement des produits « Made in Madagascar » et que les clients peuvent s’approvisionner auprès de leurs revendeurs habituels ou contacter directement le fabricant.
Rova R.

1 Commentaire

  • Posté par Tsarasoa SAS Mada Vanille
    mercredi, 07 février 2018

    suis très interressé pour la vente en france , soyez aimable de donner vos coordonnées
    merci
    cordialement
    marie ange

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Ecole nationale de la magistrature - La Cnidh exige une annulation des examens
  • Andry Rajoelina Pas d’excuses pour Rajaonarimampianina
  • Sefafi - Les caméléons politiques au pilori !
  • Epidémie de peste - Le pire est à venir
  • Team Building gouvernemental - Mahafaly Olivier Solonandrasana tacle Rolly Mercia
  • Agence Malagasy de développement économique - Peu de réalisations concrètes
  • Team building à Mantasoa - Au bord d’un lac artificiel entouré d’énigmes
  • Energie verte - Mialy Rajoelina, leader de l'Afrique
  • Gouvernement - Un « team building » sous le signe de l’hypocrisie
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Grosse inquiétude sur le salaire de février

La Une

Editorial

  • Mauvais augure
    Signal raté. De source bien informée, les autorités en tant que supérieurs hiérarchiques, auraient (le conditionnel est de rigueur) refusé la démission du directeur général de l’Autorité de la régulation des marchés publics (Armp), Philibert Tovoherihavana. En effet, le Dg de l’Armp, sous la pression des attaques virulentes de l’opinion à travers les réseaux sociaux et celles de la presse audio-visuelle et écrite, aurait (toujours au conditionnel) déposé auprès de madame le ministre des Finances et du Budget (Mfb) la demande qu’il soit écarté de ses fonctions. Le Mfb, Mme Vonintsalama Andriambololona, le patron, aurait apposé une fin de non-recevoir à la requête.  A notre humble niveau et si les erreurs s’avéraient exactes, nous ne pouvons que reconnaître la noblesse d’esprit du Dg incriminé. Il mettrait en avant le respect de l’éthique et de la déontologie de la responsabilité. Une charge aussi complexe que stratégique comme celle de la gestion…

A bout portant

AutoDiff