Publié dans Economie

Fonds monétaire international - Un troisième décaissement pour Madagascar

Publié le mercredi, 06 décembre 2017

44,5 millions de dollars. Telle est la somme dernièrement octroyée par le Fonds monétaire internationnal (Fmi). Effectivement, après une deuxième revue de l'accord en faveur de la Grande île dans le cadre de la facilité élargie de crédit (Fec), le Conseil d'administration du Fmi a accordé hier un troisième décaissement pour Madagascar. 

Au total, le pays a reçu un crédit de 174 millions de dollars qu'il devra utiliser durant 3 ans pour permettre le redressement de sa politique budgetaire. D'après la ministre des Finances et du Budget, Vonitsalama Andriambololona, « Madagascar a respecté tous les résultats budgetaires attendus par le Fmi. C'est pour cette raison que le pays a obtenu ce troisième décaissement ».
La reprise économique du pays demeure, d'après le Fmi, graduelle et les résultats sont aussi conformes aux prévisions faites auparavant et ce, malgré les circonstances imprévues auxquelles le pays a dû faire face comme la sèchesse, le cyclone Enawo ou encore dernièrement l'épidémie de peste. Ce crédit servira particulièrement à combler le déficit budgetaire rencontré actuellement étant donné que les dépenses sont plus élevées que les revenus. Une rectification sera également apportée « afin de mettre en valeur le secteur financier du pays tout en facilitant l'inclusion des consommateurs », comme l'a mentionné la ministre des Finances et du Budget.
Pour l'année prochaine, il est donc prévu d'améliorer le taux de pression fiscale afin d'augmenter les recettes, rehausser les investissements publics mais également de réduire les financements déversés à la Jirama. Tout cela dans le but de garantir un bon rapport entre le coût et l'efficacité. En tout cas, il faudrait mettre en place une priorisation des dépenses et des investissements publics afin de permettre un réel accroissement de l'économie malagasy, une amélioration de sa gouvernance, sa politique financière et budgétaire.
Propos recueillis par Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Mairie d’Antananarivo - Gangstabab veut succéder à Lalao Ravalomanana
  • Dons aux sinistrés - Gestion douteuse au sein du Bngrc
  • Gestion des taxis-ville - Le régime allume Lalao Ravalomanana
  • Flambée des prix - Mictsl sur le banc des accusés
  • Visite d'Etat au Japon - La première dame s'est éclipsée
  • Fanirisoa Ernaivo - « Que la présomption d'innocence soit respectée »
  • Délivrance de « Livret Fascul » - L’Apmf mène en bateau les marins pêcheurs
  • Exportation de bois précieux - Madagascar toujours sous embargo
  • Obtention du « Livret professionnel de marin » - Extorsion de fonds au niveau de l'Apmf ?
  • Antsiranana II - Le parc national de la Montagne d'Ambre menacé

La Une

Editorial

  • Ridiculement stupide !
    Le ridicule ne tue pas, affirment certains. Effet, s'il en est ainsi, il abêtit. Seuls les cancres et les idiots y trouvent un compte …crédible. Nos élus parlementaires ne cessent de nous étonner jusqu'à ce point où leurs faits d'armes aiguisent les agacements du peuple qui les a élus.Les députés ont adopté le vendredi 7 décembre 2017, en séance plénière, une loi sur la « caisse de retraite parlementaire ».

A bout portant

AutoDiff