Publié dans Economie

Construction - Du financement à la décoration

Publié le vendredi, 17 novembre 2017

« Tao-trano tsy efan’irery ». Et c’est vrai ! Construire une maison n’est pas chose simple qu’on peut réaliser tout seul.  La construction résulte d’un bon travail d’équipe. De ce fait, si une personne rêve d’avoir son petit nid douillet, il faut qu’il franchisse les étapes une par une. Effectivement, il faut d’abord avoir le  financement nécessaire à la réalisation du grand projet, puis avoir un plan d’ensemble, de ce qu’il pourrait être, peut-être une construction tout en bois ou avec une baie vitrée, des constructions en aluminium ainsi que des escaliers en verre, avant de faire appel au service des professionnels pour transformer le rêve en réalité. Toutefois, pour être vraiment douillette, la maison doit être finement décorée avec des meubles de premier choix. Dans tous les cas, des experts dans ces domaines existent, et ne veulent qu’une chose, rendre possible le rêve de leurs clients. 

 

Pour le financement…

Bfv-Société générale : pour un accompagnement financier sûr

« Développons ensemble l’esprit d’équipe ». Ce slogan reflète vraiment la volonté de la Bfv-Société générale d’offrir un accompagnement financier sûr à toute personne désirant construire une maison. En effet, depuis sa création, la banque a toujours été aux côtés de ses clients  afin de leur apporter tout le soutien nécessaire dans la réalisation de leur projet en répondant à leurs besoins financiers respectifs. 

Dans cette optique, la Bfv-Sg a instauré la gamme de crédits immobiliers « Soahonenana ». Il y a donc « Soahonenana Tany » pour l’acquisition de terrain, « Soahonenana Trano » dédié à la construction ou à l’achat de maisons et « Soahonenana Travaux » consacré aux travaux de rénovation, d’extension ainsi que de la réparation des différents biens immobiliers. Les deux premiers ont un taux de – 2 points et le dernier avec un taux de – 3 points. Exclusivement pour le Salon international de l’habitat, le taux des prêts immobiliers sera réduit. Mise à part cela, toute nouvelle souscription pour les « Pack Power Pro » et « Pack Ebene Or » bénéficiera de 3 mois gratuits. A travers ses offres, la Bfv-Sg appuie durablement tous ses clients pour que leurs projets voient le jour.

Pour la construction…

Europ’Alu : investir sur le long terme

Quand une personne construit une maison, elle ne s’attend pas à ce que cette dernière se dégrade au bout de deux ou cinq ans. Elle investit dans ce projet pour qu’il puisse perdurer sur le long terme. Et c’est dans cet axe que les produits d’Europ’Alu sont réalisés. Des produits de qualité répondant aux normes européennes et satisfaisant les besoins de la clientèle. Effectivement, en 12 années d’existence dans la Grande île, Europ’Alu a réalisé bon nombre de projets de construction, notamment la partie menuiserie en aluminium et dans l’habillage de façade. Depuis, elle a étendu ses activités en développant « Alu » un service de menuiserie en aluminium et d’habillage de façade également mais pour la gamme économique. Il y a également «  Vert’tec » qui est un spécialiste du verre. Il n’est donc pas un simple fournisseur mais il conçoit aussi des ouvrages en verre comme des escaliers ou encore des meubles. Europ’Alu défend la qualité et souhaite accompagner tous ses clients dans la réalisation de leurs projets de construction pour que ces derniers soient une exception.

Actuellement, Europ’Alu ne dispose que de deux agences, l’une dans la Capitale et l’autre à Mahajanga. Toutefois, elle prévoit d’ouvrir d’autres agences dans les différentes provinces de Madagascar. En tout cas, en matière de services, elle a une couverture géographique nationale et peut réaliser des constructions n’importe où, n’importe quand et n’importe comment. Et avec le développement du secteur de l’immobilier et à l’occasion du Salon international de l’habitat, Europ’Alu tient à montrer sa potentialité au grand public, comme l’affirme son Directeur commercial et marketing, Nicolas Blanchais, « l’idée c’est de conforter notre présence sur le marché la menuiserie en aluminium et de l’habillage de façade, (…) nous avons donc travaillé sur le design de notre stand pour montrer l’étendue des possibilités d’exploitation et d’utilisation de ces produits.  »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Arriérés du sommet de la francophonie 2016 - Des prestataires ruinés par la présidence
  • Affaire Ametis - Le syndicat des agents des impôts monte au créneau
  • Ministère des Finances et du Budget - La gabegie d’un directeur général stoppée net !
  • Droits humains à Madagascar - Le harcèlement des activistes préoccupe Amnesty international
  • Face à l’Iem de Rajoelina - Les pompiers de service du Hvm à la rescousse
  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs

La Une

Editorial

  • Alternative crédible
    Andry Nirina Rajoelina, l'ancien président de la Transition, après quatre années d'absence et de silence, revient sur le devant de la scène. « Zandry kely » débarque au « tanindrazana » avec un « voan-dàlana » dans la valise : l'Iem. Après avoir été présentée, pour la première fois, le vendredi 26 janvier 2018 à Paris au Petit Palais, Musée des beaux-arts, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (Iem) fut à l'honneur à Antananarivo (Ivandry) par le soin de son « père fondateur », en la personne de monsieur Andry Nirina Rajoelina.

A bout portant

AutoDiff