Publié dans Economie

Salon international de l’habitat - Rendez-vous la semaine prochaine

Publié le vendredi, 10 novembre 2017

Après le report de la 19ème édition du Salon international de l’habitat suite à l’épidémie de peste, l’Agence première ligne, organisatrice de l’évènement était fière d’annoncer jeudi dernier, au prestigieux hôtel du Louvre, que ce salon tant attendu aura finalement lieu la semaine prochaine, plus précisément du 16 au 19 novembre prochains, au Forello Expo Tanjombato. C’est une occasion pour tous les acteurs du secteur du bâtiment, de la construction et de la décoration intérieure de se rencontrer mais également de rencontrer leur clientèle ainsi que leurs clients potentiels.

Le Salon international de l’habitat sera alors la plateforme qui permettra de réaliser tout cela. En plus, le secteur de la construction est en pleine expansion à Madagascar, comme le cite le Directeur de l’agence Première Ligne, Michel Domenichini Ramiaramanana, « la construction ne cesse d’évoluer. La preuve, cette année, la Grande île a été nommée le plus grand consommateur de ciment de la région de l’océan Indien ». Toutefois, cette évolution ne se limite pas seulement à la consommation mais elle prend également en compte les normes internationales qui actuellement, prennent de plus en plus de place dans la professionnalisation du travail des constructeurs. Dans son allocution, Michel Domenichini Ramiaramanana a également promis que cette édition promet de nouvelles innovations pour tous les visiteurs et que des mesures sanitaires préventives ont été déjà opérées pour le bon déroulement de l’évènement.

Un agenda bien rempli pour 2018

L’agence Première ligne a aussi profité de l’occasion pour parler de son agenda de l’année prochaine et ce, bien rempli. Ce sera la 3ème édition du salon « Asia » et « Enjoy » qui ouvrira donc l’année du 22 au 25 mars. Ce salon mettra en avant, comme les éditions précédentes, l’Asie et toutes ses richesses mais également ce qui a rapport au divertissement comme défilé de mode, etc. En second plan, il y aura la Foire internationale de Madagascar du 03 au 06 mai, qui sera le 50ème salon organisée par l’agence en 20 années d’activité. En parallèle avec cette foire, un forum sera dédié aux entrepreneurs afin de favoriser le développement interrégional. Ensuite, le Salon de l’industrie malgache qui se déroulera du 21 au 24 juin. Après le grand succès remporté cette année avec un nombre de visiteurs très élevé, les organisateurs veulent renouveler l’expérience de la Foire internationale de l’agriculture du 13 au 16 septembre. 

Et enfin, la 20ème édition du Salon de l’habitat qui se déroulera du 25 au 28 octobre. La grande nouveauté de l’année prochaine sera le Symposium international organisé en mémoire du Docteur Joseph Rasamimanana qui mobilisera bon nombre de scientifiques. Comme toujours, l’agence Première ligne promet de grands évènements répondant aux besoins de toutes les parties concernées.

Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Compte rendu à l’Hôtel de Ville - Les députés du Tim et du Mapar rassurent
  • Départ inopiné du pays - Rajaonarimampianina aurait-il « lâché » ses partisans
  • Conjoncture politique - Les épouses de gendarmes supplient leurs maris !
  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance

La Une

Editorial

  • Bataille rangée
    Guerre déclarée. L’escalade de provocations, déclenchée initialement par les maîtres du régime, propulse inexorablement le pays vers la logique de confrontation. Une guerre déclarée dont personne ne sait quel en est la véritable raison. Des troubles inutiles et incompris sciemment fomentés un peu partout.  En face, l’opinion publique, des acteurs pertinents de la société civile, les leaders des formations politiques principalement de l’opposition et même les prélats des Eglises, à l’instar de l’Eglise catholique apostolique romaine (ECAR) ou ceux des Eglises non affiliées au FFKM ne restent pas insensibles. Ils réagissent chacun dans leur propre camp. En fait, ils ne veulent pas rester indifférents et sont déterminés à manifester leur rejet aux dérives dictatoriales, répétées, de ces détenteurs de l’autorité d’Etat. Des tirs croisés, apparemment percutants, atteignent de plein fouet le centre de gravité du pouvoir. Ainsi, le régime doit faire face à une bataille rangée sur plusieurs fronts.Les catholiques, très…

A bout portant

AutoDiff