Publié dans Economie

Journée de la femme rurale - Participation féminine au développement de Madagascar

Publié le dimanche, 15 octobre 2017

 

La journée de la femme rurale est célébrée le 15 octobre. Cette journée internationale de la femme rurale met en évidence le rôle de la gent féminine dans la promotion des activités économiques en milieu rural, notamment en ce qui concerne l'agriculture. Cette mise en évidence du rôle de la femme a surtout comme objectif d'améliorer la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté. Célébrer cette journée, pour la croissance de la situation rurale, implique l'octroi à ces femmes les crédits nécessaires pour leurs activités ainsi que leur donner l'accès aux systèmes d'épargne. Cette journée vise aussi à promouvoir leurs compétences économiques dans le secteur bancaire. Le thème de cette année 2017 pour cette journée est « une agriculture adaptable au climat pour l'égalité des genres et l'émancipation des femmes et des filles rurales. » Madagascar, étant un pays victime du changement climatique, vise à améliorer également la situation des femmes en adoptant des programmes qui œuvrent pour l'égalité des genres.

 

Notre pays se classe à la 37ème place en ce qui concerne la participation de la femme aux activités économiques dans le « Global Gender Gap Index 2014 ». Etant un pays à vocation agricole, Madagascar se doit d'appuyer les femmes dans le milieu rural afin qu'elles puissent accéder aux techniques et ressources agricoles productives. Les femmes malgaches font alors partie des acteurs dans le développement de ce milieu et dans cet élan, celui du pays. Pour ce faire, la Fédération des femmes paysannes de Madagascar s'est associée à l'organisation Entreprendre au féminin océan Indien (Efoi) qui regroupe les femmes entrepreneures de la Grande île. Cette association a été mise sur pied avec l'aide du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), garant d'un développement pour les pays comme le nôtre. Selon les Nations unies, « les femmes sont des puissants catalyseurs de changement qui permettront de relever les défis liés aux changements climatiques. » Ces femmes rurales malgaches ont donc une grande place parmi ceux qui vont aider Madagascar dans l'amélioration de sa situation économique.

Propos recueillis par Andrea Razafi.

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Docteur honoris causa - Qui a induit en erreur Hery Rajaonarimampianina ?
  • Mauvaise gouvernance - Les Evêques dénoncent les mensonges et la démagogie en haut lieu
  • Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu
  • Ambanja - Recrudescence de vol de vanille immature
  • Affaire « Villa Elisabeth » - Plusieurs individus auditionnés par le Bianco
  • Salon international de l'habitat - Evolution du professionnalisme des acteurs de la construction
  • Antsakabary - L'exaction policière filmée
  • Coliseum Antsonjombe - La Première dame snobe les collégiens
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Vivement le contrôle du Bianco et de l’Ige, selon le deuxième adjoint au maire
  • Etablissements scolaires publics - Rajaonarimampianina infantilise le peuple

La Une

Editorial

  • Madame, s’il vous plait !
    Lors de la grand’messe du mercredi 15 novembre 2017 à Atsonjombe, la Première Dame de la République, Voahangy Rajaonarimampianina était absente. La « une » du journal du jeudi n’hésitait pas à  qualifier de « snoberie » le comportement. Dans les affiches de « publicité » ou d’encart dans les journaux, il a été bien stipulé, entre autre, « le couple présidentiel » ! Elle avait fait faux bond et laissait seul le Chef de l’Etat pour une attribution, normalement, dévouée à la « Mère de la Nation », assistée par les hauts responsables de l’Education Nationale, du fait qu’il s’agissait de distribuer des fournitures scolaires à certains élèves de la Capitale et environs. Sinon l’inverse, une tâche réservée aux agents du Men honorée par la présence de la première Dame, s’il le faudrait ! Pour sa part, le patron du Men peut, très bien, se faire déléguer aussi par les responsables au niveau des démembrements de l’Etat dans les Régions, les…

A bout portant

AutoDiff