Publié dans Economie

Salon de la gastronomie - Une quatrième édition avec une bonne perspective

Publié le vendredi, 22 septembre 2017

Dans le cadre de la célébration de la fête internationale de la Gastronomie, l’Alliance française d’Antananarivo (Aft) a organisé diverses activités s’y rattachant pour cette fin de semaine. La principale activité est la 4ème édition du Salon de la gastronomie. Cet évènement est le rendez-vous de tous les acteurs de la gastronomie de Madagascar mais également des gourmands qui s’y intéressent de près. Depuis hier donc, plus de 50 participants ont exposé leurs produits au  siège de l’Aft à Andavamamba. Chaque visiteur pourra donc déguster, savourer mais également acheter toutes les petites gourmandises qui lui donne envie de  goûter. Allant de la confiserie passant par les fruits de mer sans oublier les spécialités locales comme le « koba », tout le monde y trouvera son goût. A consommer sans modération.


Comme le secteur de la restauration et celui de l’hôtellerie sont encore en voie de développement, des conférences à ce sujet ont été développées hier, afin de mieux cerner le domaine pour favoriser son accroissement. L’Aft accueille également des conférences et des ateliers avec différents experts du domaine de la gastronomie comme le Chef cuisinier Lalaina afin de favoriser les échanges d’expériences. Les débutants pourront alors découvrir l’art culinaire et les professionnels pourront perfectionner leurs talents. Pour demain, des ateliers de cuisine seront présentés au public sur la pâtisserie et la cuisine européenne pour que chacun puisse mijoter de nouveaux plats dans sa marmite. Cet évènement est vraiment une occasion pour promouvoir l’identité culinaire malagasy. A noter que ce salon prendra fin demain.
Rova R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Kidnapping à Tsaratanàna - Complicité de certains gendarmes ?
  • Décès de la jeune Andotiana - La Police française conclut à une mort par noyade
  • Critiques à tout-va et prématurées - Les détracteurs du régime se ridiculisent
  • Habitation - Des logements sociaux sur 58 ha à Ivato
  • Délestage - La JiRAMA avance une cause technique et environnementale
  • Epidémie de rougeole - Vaccination gratuite des enfants dans 22 districts
  • Assassinat de Richard Ratsimandrava - Un témoin oculaire révèle des faits troublants
  • Président Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Sortie internationale, politique et économique
  • Bois de rose, fraude douanière, corruption… - Mbola Rajaonah interpellé
  • Maire de Toamasina et conseillers municipaux - Une Saint -Valentin pas comme les autres

La Une

Editorial

  • Et le savon !
    Trop occultée par les affres et les fantasmes de la politique, l’économie s’éclipse et meurt à petit feu! Elle peine à subsister. Des mesures d’urgence s’imposent. Le samedi 12 janvier 2019, le premier responsable de l’Autorité nationale en charge des mesures correctives commerciales (ANMCC) donna une conférence de presse en présence de certains opérateurs locaux. L’objet étant de faire état des dispositions engagées afin de « donner un nouveau souffle à l’industrie nationale ». D’après Barthélémy, directeur Général de l’ANMCC, des mesures de sauvegarde ont été arrêtées touchant les importations de certains produits comme les pâtes alimentaires, des détergents en poudre ainsi que des couvertures. Pour une durée de 4 ans, renouvelable, les importations de ces produits ciblés seront soumises au droit additionnel de 30%.  Il n’est jamais tard pour bien faire ! Les acteurs nationaux de l’industrie ont dû attendre des années des mesures pour protéger nos produits face à l’importation ...…

A bout portant

AutoDiff