Publié dans Economie

Recherche de nouvelles opportunités - Des nouveaux participants à la Fim

Publié le jeudi, 18 mai 2017

La Foire internationale de Madagascar (Fim) compte cette fois-ci de nombreux nouveaux exposants en quête de nouvelles opportunités d’affaires et de développement commercial. C’est par exemple le cas de la société Omkara venue de l’île Maurice. Cette entreprise mauricienne a entendu dire que la Fim est un grand évènement international et pour trouver de nouveaux clients, elle a fait le déplacement dans la Grande-île. La société Omkara est spécialisée dans la fabrication de bijoux portés à la main que ce soit en or, en argent, en platine ou en diamant. Elle est connue par la création de pièces uniques.

La société « Openflex.cloud », située à Androhibe, quant à elle, est spécialisée dans la vente et l’achat de logiciel de gestion de produits, de caisse des entreprises, de gestion des stocks, de comptabilité,… C’est la première fois également qu’elle participe à cet évènement. Fondée il y a environ trois ans, cette société veut promouvoir ses nouveaux produits durant la Fim. Le logiciel de gestion fonctionne en ligne. Les principaux clients de l’entreprise sont les particuliers, les entreprises, les commerçants,… Quant à l’entreprise « Ny Tranoko », sise à Nanisana, spécialisée dans les travaux de boiserie et la construction immobilière, notamment les palissandres, sa participation à la Fim est également une grande première.  Créée il y a près de cinq ans, elle a déjà participé auparavant au Salon de l’habitat de Madagascar. 

« Eco Malagasy Plast », une entreprise sise à Soanierana, fait du recyclage de déchets en plastique notamment les bouteilles et sacs afin de reconstruire, économiser et promouvoir le développement durable. Les déchets en plastique sont transformés en gasoil artificiel, en pavet autobloquant, en briques. « Eco Malagasy Plast » participe pour la première fois à la Fim et propose à ses visiteurs une réduction de prix de ses produits avec des possibilités de commande. L’originalité, le poids, la qualité et la longévité distinguent ses produits.

D.H.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Compte rendu à l’Hôtel de Ville - Les députés du Tim et du Mapar rassurent
  • Départ inopiné du pays - Rajaonarimampianina aurait-il « lâché » ses partisans
  • Conjoncture politique - Les épouses de gendarmes supplient leurs maris !
  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance

La Une

Editorial

  • Bataille rangée
    Guerre déclarée. L’escalade de provocations, déclenchée initialement par les maîtres du régime, propulse inexorablement le pays vers la logique de confrontation. Une guerre déclarée dont personne ne sait quel en est la véritable raison. Des troubles inutiles et incompris sciemment fomentés un peu partout.  En face, l’opinion publique, des acteurs pertinents de la société civile, les leaders des formations politiques principalement de l’opposition et même les prélats des Eglises, à l’instar de l’Eglise catholique apostolique romaine (ECAR) ou ceux des Eglises non affiliées au FFKM ne restent pas insensibles. Ils réagissent chacun dans leur propre camp. En fait, ils ne veulent pas rester indifférents et sont déterminés à manifester leur rejet aux dérives dictatoriales, répétées, de ces détenteurs de l’autorité d’Etat. Des tirs croisés, apparemment percutants, atteignent de plein fouet le centre de gravité du pouvoir. Ainsi, le régime doit faire face à une bataille rangée sur plusieurs fronts.Les catholiques, très…

A bout portant

AutoDiff