Publié dans Economie

Office national pour l’environnement - Migration de la certification vers la version Iso 9001-2015

Publié le vendredi, 23 décembre 2016

Etre certifié en Iso 9001-2015, c’est pouvoir démontrer la conformité du système de management de la qualité aux exigences de la norme. Il s’agit de la prise en compte des risques associés au contexte et aux objectifs de l’organisme. Ayant obtenu sa certification initiale en 2009, l’Office national pour l’environnement  (ONE) a su garder sa certification et n’a pas cessé d’améliorer son système de management de la qualité (Smq). Après la sortie de la nouvelle version de la norme Iso 9001 en septembre 2015, l’ONE a pris la décision pour la migration vers cette nouvelle norme.


Une mise à jour du système et de toute la documentation y afférente a été nécessaire pour le basculement de la certification à la version 2015 lors de l’audit de surveillance, lequel s’est déroulé du 7 au 10 novembre dernier.


La gestion des connaissances organisationnelles figure également parmi les nouvelles exigences de la norme Iso 9001-2015. L’ONE travaille sur la mise en place d’un mécanisme permettant de gérer les savoirs et les connaissances nécessaires à la mise en œuvre de ce processus, et cela, afin d’assurer la réalisation de ses produits et services pour satisfaire ses clients. Toute la documentation relative à la qualité a été revue et actualisée.

D.H.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Programme d’Andry Rajoelina - Accent sur les énergies renouvelables
  • Conférence souveraine - Les candidats « anti-7 novembre » se couvrent de ridicule
  • Report de la présidentielle et nouvelle transition - Tollé général contre la manœuvre de certains candidats
  • Andry Rajoelina en campagne - Marée humaine dans les capitales Betsileo et Betsimisaraka
  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !

Editorial

  • Farce exutoire !
    Suite à la réunion initiée par la CENI à laquelle les 36 candidats à l'élection présidentielle ont été conviés, 25 des 36 « participants » à la course ont accouché un « Accord politique ». En effet, à l'issue de cette rencontre, très houleuse, ce vendredi 19 octobre, à Nanisana, des prétendants dont les dossiers de candidature, après s'être acquittés des 50 millions d'Ar, ont été formellement validés par la HCC manifestèrent leur rejet contre l'organisation générale de  l'élection prévue pour le 7 novembre 2018.

A bout portant

AutoDiff