Publié dans Economie

Office national pour l’environnement - Migration de la certification vers la version Iso 9001-2015

Publié le vendredi, 23 décembre 2016

Etre certifié en Iso 9001-2015, c’est pouvoir démontrer la conformité du système de management de la qualité aux exigences de la norme. Il s’agit de la prise en compte des risques associés au contexte et aux objectifs de l’organisme. Ayant obtenu sa certification initiale en 2009, l’Office national pour l’environnement  (ONE) a su garder sa certification et n’a pas cessé d’améliorer son système de management de la qualité (Smq). Après la sortie de la nouvelle version de la norme Iso 9001 en septembre 2015, l’ONE a pris la décision pour la migration vers cette nouvelle norme.


Une mise à jour du système et de toute la documentation y afférente a été nécessaire pour le basculement de la certification à la version 2015 lors de l’audit de surveillance, lequel s’est déroulé du 7 au 10 novembre dernier.


La gestion des connaissances organisationnelles figure également parmi les nouvelles exigences de la norme Iso 9001-2015. L’ONE travaille sur la mise en place d’un mécanisme permettant de gérer les savoirs et les connaissances nécessaires à la mise en œuvre de ce processus, et cela, afin d’assurer la réalisation de ses produits et services pour satisfaire ses clients. Toute la documentation relative à la qualité a été revue et actualisée.

D.H.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM
  • Projet rocade Est et Nord-Est - Enfin le lancement officiel
  • Présidentielle 2018 - La France pour une élection libre, inclusive et transparente
  • Grande Messe à Toamasina - Le Cardinal Tsarahazana crève l’abcès sur les mensonges d’Etat
  • Secteur énergétique - Haro du SEFAFI sur les mauvaises pratiques
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - « Prions ensemble pour que notre foi se reflète dans nos actes »
  • Scission au sein du HVM - Mahafaly et Paul Rabary, candidats à la présidentielle
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - Un discours rempli d’amour et de reconnaissance
  • Affaire CEG d’Analamahitsy - Les zones d’ombre persistent
  • Impartialité durant les élections - Jean Eric Rakotoarisoa rassure

Editorial

  • Cas d'exception ?
    Le rideau est tombé sur les manifestations publiques initiées par les 73 députés pour le changement sur le Kianja, le parvis de l'Hôtel de Ville, à Analakely. Le MAPAR/TGV d'Andry Nirina Rajoelina quitta, le premier. En effet, la dissolution du Gouvernement Mahafaly Solonandrasana Olivier et la nomination d'un nouveau Premier ministre, Ntsay Christian, se trouve à l'origine de la décision conformément au verdict de la HCC du 25 mai 2018. Certes, la totalité des revendications sur la Place du 13 mai n'avait pas encore été  exaucée, mais, le fait d'avoir pu écarter le Gouvernement HVM constituait déjà un grand point d'acquis. D'autant que le Gouvernement de consensus publiait, sans tarder, le calendrier électoral anticipé. C'est une avancée non négligeable !

A bout portant

AutoDiff