Publié dans Dossier

Dossier fête des Mères - Ces Mamans... exceptionnelles

Publié le vendredi, 25 mai 2018

Les enfants constituent les richesses de leurs parents. Particulièrement pour les mères, elles s’estiment heureuses d’être spéciales aux yeux de leurs descendants. A travers ce dossier, la vie des mamans reflète un parcours du combattant qui ne s’arrête jamais. L’histoire des femmes battantes et activistes prêtes à surpasser les difficultés de la vie témoigne ce propos. Le Village d’enfants figure parmi les centres démontrant que le travail d’une mère ne se limite pas à une seule tâche. Elle peut être à la fois une éducatrice, une amie, une confidente.  Certaines d’entre elles œuvrant dans différents milieux s’inspirent également de leur situation familiale pour  monter des projets professionnels. Et il existe également une mère, élément des Forces de l’ordre, qui doit être en temps réel toujours au service de l’Etat.  

Rasamimanana Edmondine Yvette

Son amour pour les enfants l’a encouragé à avancer

 Rasamimanana Edmondine Yvette est la mère de deux enfants de 22 et 11 ans. Elle est éducatrice, depuis 23 ans, au sein de l’Organisation Sos Village d’Enfant. Pour Edmondine, le soutient de son époux et son amour pour les enfants l’a encouragés de perdurer à ce travail jusqu’à  maintenant. «  Ces enfants  font face à des grands difficultés dans la vie. Ils sont des orphelins ou issus des familles défavorisée », raconte t-elle. Elle enseigne des enfants de 3 à 6ans. 

Pour cette mère de famille, être une éducatrice est différent des enseignants. « Même si on partage le même objectif qui est de former un citoyen responsable et autonome, être une éducatrice est une tâche difficile. Le Sos village d’enfant accueille des orphelins ou issus des familles défavorisées. En plus de les enseigner les bonnes manières, éduquer ces enfants pour avoir un meilleur avenir est un autre défi pour nous », avance t-elle. Le travail commence par l’éveil des enfants, la stimulation des sens, le civisme, le savoir- faire et savoir-vivre. Durant ces 23 ans, elle a pu former 600 enfants. « Ce travail m’inspire sur la façon d’élever mes enfants, à travers les formations que nous avons reçu à l’Organisation, en plus des expériences », continue t-elle.  

 Pour pourvoir effectuer son travail dans la tranquillité, Edmondine se réveille à 5 heures du matin. Avant de quitter  sa maison, elle fait les ménages et prépare ses enfants pour l’école. Puis, elle rentre au bureau.

Anatra R.

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM
  • Projet rocade Est et Nord-Est - Enfin le lancement officiel
  • Présidentielle 2018 - La France pour une élection libre, inclusive et transparente
  • Grande Messe à Toamasina - Le Cardinal Tsarahazana crève l’abcès sur les mensonges d’Etat
  • Secteur énergétique - Haro du SEFAFI sur les mauvaises pratiques
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - « Prions ensemble pour que notre foi se reflète dans nos actes »
  • Scission au sein du HVM - Mahafaly et Paul Rabary, candidats à la présidentielle
  • Cardinal Désiré Tsarahazana - Un discours rempli d’amour et de reconnaissance
  • Affaire CEG d’Analamahitsy - Les zones d’ombre persistent
  • Impartialité durant les élections - Jean Eric Rakotoarisoa rassure

Editorial

  • Cas d'exception ?
    Le rideau est tombé sur les manifestations publiques initiées par les 73 députés pour le changement sur le Kianja, le parvis de l'Hôtel de Ville, à Analakely. Le MAPAR/TGV d'Andry Nirina Rajoelina quitta, le premier. En effet, la dissolution du Gouvernement Mahafaly Solonandrasana Olivier et la nomination d'un nouveau Premier ministre, Ntsay Christian, se trouve à l'origine de la décision conformément au verdict de la HCC du 25 mai 2018. Certes, la totalité des revendications sur la Place du 13 mai n'avait pas encore été  exaucée, mais, le fait d'avoir pu écarter le Gouvernement HVM constituait déjà un grand point d'acquis. D'autant que le Gouvernement de consensus publiait, sans tarder, le calendrier électoral anticipé. C'est une avancée non négligeable !

A bout portant

AutoDiff