Publié dans Dossier

Association Fitia - Les personnes âgées privilégiées

Publié le dimanche, 29 mars 2020


Ces deux derniers jours ont été marqués par des actions sociales réalisées par l’association Fitia. La Première dame Mialy Rajoelina a mobilisé son équipe pour être au chevet des personnes vulnérables. Faisant suite à la promesse présidentielle de soutenir les personnes âgées, en collaboration avec la Direction des actions sociales auprès de la Présidence de la République, ladite association s’est ralliée avec le ministère de la Population ainsi que la Commune urbaine d’Antananarivo pour distribuer des aides à près de 10 000 personnes âgées. Outre les 25 kilos de riz, d’autres produits de première nécessité, à savoir de l’huile alimentaire, sucre, bougies, boîtes de sardine, légumineuses, lait et savon, ont été offerts gracieusement. « Le couple présidentiel se préoccupe des personnes âgées dont la plupart d’entre elles prennent encore le risque de sortir pour trouver de quoi manger en cette période de confinement face à la propagation du coronavirus », précise l’association Fitia. Outre le passage dans le cinquième et le sixième Arrondissement, samedi dernier, les personnes déployées se sont déplacées du côté d’Avaradrano, notamment à Ambohimangakely, Alasora, Sabotsy-Namehana et Ankadikely.

En parallèle, les transporteurs en commun accompagnés de leurs aides, ainsi que les chauffeurs de taxi ont également reçu leur part dès samedi dernier et dont la distribution dure encore trois jours. Près de 10 000 personnes dont 5 000 taximen vont bénéficier du plan d’urgence sociale annoncé mardi dernier par le Chef d’Etat à la Télévision nationale malagasy (TVM). Avec la participation de ladite association, assistée par des acteurs du transport à Madagascar, le maire et son épouse sont venus en personne pour assurer la bonne organisation des opérations au parvis de l’hôtel de ville, Analakely.
K.R.

Fil infos

  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  

Editorial

  • Uni pour une cause
    Madagasikara resserre les rangs pour une cause plus que vitale. Le Chef de l’Etat, Rajoelina Andry Nirina, lors de la dernière intervention dans le cadre d’une « émission spéciale » sous forme d’une interview, appelle à l’unité sans faille de tous les Malagasy. Madagasikara affronte, au même moment, trois défis majeurs au terme desquels tous les Malagasy n’ont point pas le droit de rater. L’état d’urgence sanitaire national, la « récupération » des Iles malagasy (Iles Eparses) et la restauration suivie des travaux de construction du « Kianja Masoandro ».  

A bout portant

AutoDiff