Publié dans Culture

Antsiranana - Ramena, une des plus belles plages du monde

Publié le vendredi, 21 juin 2019

A une vingtaine de kilomètres d'Antsiranana, Ramena est un petit village de pêcheurs très tranquille, gardant une certaine authenticité. Lorsqu'il s'agit d'énumérer les atouts touristiques de Madagascar, omettre de faire les louanges à « Ramena » est inconcevable. C'est une station balnéaire située à la pointe Nord des côtes malagasy. D'après les spécialistes, elle fait partie des tops 10 des plus belles plages du monde. En effet, « Ramena » est une belle plage ancrée dans une baie. Elle est située à une vingtaine de kilomètres d'Antsiranana (ex Diego Suarez), une vieille ville ayant abrité la base navale de l'armée française durant les périodes coloniales. Son éloignement géographique par rapport à la plus proche agglomération fait le charme de cette station balnéaire classée comme l'une des plus belles du monde. À Ramena, tout a été pensé pour répondre aux attentes des touristes.

Des infrastructures hôtelières adaptées à tous les niveaux de budgets y sont visibles. Les spécialistes de l'hébergement offrent suites, chambres luxueuses, gîtes, hôtes ou studios pieds dans l'eau confortables. La majorité d'entre eux proposent gîtes, couverts et transferts vers l'aéroport. Certains disposent de plage privée. D'autres organisent toute l'année différentes sortes d'activité de détente en pleine nature, sur les plages ou en pleine mer. Excursions dans les villages de pêcheurs environnants, randonnées, sports nautiques ou virées dans la mer turquoise font d'un séjour à « Ramena » une évasion au bout du monde.

Les atouts touristiques de Ramena

Ramena est une station balnéaire aménagée au sein d'une crique. Grâce au « varatraza », appellation locale de l'alizée, le climat y est doux et l'eau de mer reste toujours à la bonne température. Mer d'émeraude, vaste plage de sable fin, environnement propre et calme, autochtones accueillants font de Ramena une destination de rêve. Pour se désaltérer, fruits exotiques tels que les papayes, mangues juteuses pouvant atteindre la taille de la tête d'une personne adulte, oranges sucrées, corossols crémeux et noix de coco se vendent à bas prix à la plus belle plage de Madagascar. Langoustes, crevettes roses, camarons, concombres de mer, poulpes, huîtres, écrevisses et calmars sont cuisinés à toutes les sauces afin de titiller les papilles gustatives des vacanciers. Bref, Ramena possède tous les atouts nécessaires permettant de la qualifier en tant que l'une des plus belles plages du monde.

Les activités de loisirs sur la terre ferme

Durant un séjour à Ramena, les activités de loisirs sont multiples. On peut faire des pique-niques, excursions et randonnées dans les environs immédiats à pied, en bateau de pêche, à bord d'un 4X4 ou d'un quad. La majorité des sites d'hébergement sont entourés d'époustouflants jardins botaniques dont la beauté émerveille plus d'un. D'habitude, les activités de loisirs sont organisées par les voyagistes, les sites d'hébergement ou les autres opérateurs locaux, mais chacun est libre d'établir à sa guise son propre calendrier et de s'adonner aux activités de loisir qui lui convient pour se détendre et se décompresser complètement durant un séjour dans ce cadre paradisiaque. La « Baie du Sakalava » et la « Mer d'Emeraude » sont propices au kitesurf, jet-ski, snorkelling ou windsurf. La « Baie des Dunes » et la « Baie des Pigeons » ne manquent pas aussi d'activités de détente. Séances d'apprentissage et de perfectionnement de diverses disciplines nautiques sont dispensées par des encadreurs. Matériels et équipements adaptés aux professionnels ou novices sont loués à des prix abordables sur place. On peut également s'adonner à la pêche à bord de pirogue en bois ou de bateau dédié à cet effet ou bien pratiquer la plongée ou la chasse sous-marine en pleine mer. Entre deux activités, on est libre de se balader dans le lagon pour faire connaissance avec la nature ou découvrir les plantations de vanille ou de girofle d'à côté. Les autochtones sont de véritables guides touristiques. Lors de vos pérégrinations, ils ne manqueront pas de vous servir de délicieux fruits exotiques et les menus locaux agrémentés de lait de noix de coco, cannelle ou vanille.

Recueillis par T.A.

Fil infos

  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA
  • « Manina anao ‘nge aho » - Un titre de Dadah Rabel à ressusciter
  • Secteur de l’artisanat - Une carte professionnelle numérique pour les artisans
  • Débat sur les communales à Tana - Naina Andriantsitohaina gagne des points

Editorial

  • Maudits délestages !
    Les coupures d’eau et d’électricité reviennent au galop. Supposées être disparues dans les travées de la vie quotidienne des Malagasy, elles réapparaissent. Tel un oiseau de mauvais augure, les coupures intempestives ne présagent, en rien, un avenir meilleur et elles continuent de sévir durement. Décidément, les délestages s’acharnent sur nous, aveuglément et sans distinction, et créent des vagues de révolte. A l’allure où vont les choses, le risque d’explosion sociale est à craindre. Les souvenirs douloureux des périodes sombres du régime HVM hantent les esprits. Les pauvres usagers n’en peuvent plus. On aurait l’impression que le courroux des dieux s’abat sur le pays.

A bout portant

AutoDiff