Publié dans Culture

Mazav’al Run - Courir en pleine nuit avec des accessoires illuminés !

Publié le mardi, 12 juin 2018

La célébration de la fête nationale approche à grands pas. Sortir entre amis ou en famille pour regarder des podiums est devenu une habitude pour les amateurs de la fête. Pourtant, à cause de l’insécurité qui règne dans la Capitale, bon nombre de  parents n’osent plus emmener leurs enfants pour faire la fête. Cependant, pour  satisfaire les enfants, les adolescents et les parents, Okalou rassemble dans un cadre unique et sécurisé tous les aspects de la fête nationale. La 2e édition du festival Mazav’al Run aura lieu  le samedi 16 juin prochain au stade annexe Mahamasina.

C’est une course nocturne la plus colorée et la plus festive de Madagascar. Sans discipline, ni concours, chaque participant avance à son rythme. Pourtant, il y a des univers lumineux et ludiques qu'il faut traverser pour en ressortir amusé et joyeux. Après la course, les participants sont attendus à une soirée électro avec l’animation lumière, ambiance Dj,  show ou encore la danse. « Pas question d'être le plus rapide mais simplement de s’amuser de façon très... illuminée! On participe pour le simple plaisir de courir, ou de marcher mais aussi de faire la fête et de partager un moment unique en brillant la nuit », avance le responsable de l’évenement. Et de poursuivre « On court et on danse la nuit, maquillé et déguisé avec, tout au long de l’aventure, différents univers à traverser: des projections, des tunnels avec des motifs... Les participants sont invités à se déguiser avec leurs accessoires fluo les plus cool pour briller dans la nuit.
 Recueillis par Anatra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent

La Une

Editorial

  • Sale jeu !
    A quel jeu se livre-t-on exactement ? Sur terrain, une équipe hétéroclite dirigée par un « technocrate et n'appartenant à aucune formation politique » du nom de Ntsay Christian joue un match capital. En réalité, il s'agit d'un match où « tout le monde », coach, capitaine, joueurs, supporters et même les spectateurs sur le gradin, n'a pas le droit ni l'intérêt de perdre. A tout prix, l'équipe doit gagner !

A bout portant

AutoDiff