Publié dans Culture

Concours de beauté - Les 12 candidates de Miss Réunion 2018 dans nos murs

Publié le vendredi, 08 juin 2018

Les 12 candidates participantes au concours de beauté Miss Réunion 2018 sont actuellement en pleine préparation de l’élection qui se déroulera, le 25 août prochain, au théâtre Champ Fleuri. Cela fait 4 jours qu'elles sont à Madagascar pour un voyage exceptionnel de préparation, aux côtés de Miss Réunion 2017 et du président du comité Miss Réunion, Aziz Patel. Pour cette édition 2018, ces jeunes réunionnaises se sont rendues dans la Grande île, plus précisément à Nosy Be. Shooting, balades dans les paysages idylliques de l’île…

Les jeunes femmes ont eu un emploi du temps assez chargé à Nosy Be. Traversée en pirogue et randonnée à cheval sont aussi venues agrémenter ce séjour ensoleillé. Les demoiselles âgées de 18 à 23 ans ont découvert la beauté de l’île Sakatia, lovée au large de la côte occidentale de Nosy Be. Un grand honneur pour Madagascar de recevoir des belles jeunes filles de l'île voisine.
Paradisiaque
Le troisième jour, les candidates ont été réparties en deux groupes et quitté leur hôtel très tôt dans la matinée. Six d'entre elles ont donc pris la direction de Lokobe. Après 1h30 de route, elles sont arrivées au village Ambatozavavy, point de départ pour Lokobe. Une grande première pour les jeunes filles. La traversée d'une trentaine de minutes s'est faite en pirogue traditionnelle malgache. A peine arrivées, elles ont été prises en charge par un guide local qui les a emmenées dans la forêt de la Réserve de Lokobe. Là elles ont pû découvrir la faune locale avec ses lémuriens, lézards, grenouilles naines, serpents et bien d'autres encore. Dans quelques mois, la belle Audrey Chane Pao Kan rendra ainsi sa couronne. Mais en attendant la fameuse élection, la reine de beauté profite de ses derniers instants de règne. La jeune femme a d’ailleurs régalé sa communauté de fans en partageant sur son compte Instagram quelques clichés de ce séjour idyllique à Nosy Be. Elle a même publié une photo, toute mignonne, au bord d’une belle piscine d’un grand hôtel de Nosy Be. Sublime en tenue bohème, la Miss Réunion 2017 a peaufiné son look avec des boucles d’oreilles à pompons. Impressionnée par la beauté de l’île, la Réunionnaise a dévoilé une autre photo sur laquelle elle s’affiche plus radieuse quejamais en bikini sexy.
« Madagascar et ses îles merveilleuses », a-t-elle commenté en légende de sa photographie.
T.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Saisie de bois de rose chez TIKO Sambaina - Opération menée par Rolly Mercia
  • 69 ans aujourd’hui - Marc Ravalomanana plombé par son âge
  • Ministère de la Justice - Tout manquement professionnel n’est toléré
  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana

La Une

Editorial

  • Indétrônable
    Le « duel » mettant aux prises les deux finalistes pour le second tour du 19 décembre 2018 montra une nette avance en faveur du jeune et perspicace leader de la Révolution Orange portant le dossard n° 13. Apparemment, Andry Nirina Rajoelina (ANR) gardait jalousement son poste de pole position vis-à-vis de son « éternel adversaire », Marc Ravalomanana du numéro 25. Le premier débat télévisé de deux heures et demie, à l’intention des deux candidats admis au deuxième tour et organisé par la chaîne nationale publique TVM se déroulait ce dimanche dernier dans une ambiance de pugilat quelque peu ...déséquilibré.  Durant toute la séance du débat, le poulain du TGV/MAPAR ne se sentait, à aucun moment, déséquilibré nonobstant le comportement parfois provocateur de l’autre appuyé par lui des partisans qui ne se gênaient pas à des scènes de provocations. Au contraire, loin d’être perturbé, il (ANR) perce.

A bout portant

AutoDiff