Publié dans Culture

Tournée - Le groupe Poetic Lover débarque à Madagascar

Publié le mercredi, 16 mai 2018

Plus âgés certes, car désormais dans la bonne quarantaine... ils sont toujours aussi costauds et stylés, les quatres romantiques du groupe Poetic Lover qui débarquent enfin à Madagascar. Selon les informations recueillies, Carry Kani, Jay Kani, Dré et Little T ont atterri sur le sol malgche dans la nuit de mardi dernier. Les concerts de la formation auront donc finalement lieu, malgré quelques hésitations du côté des organisateurs face à la situation qui prévaut dans le pays. Hier, le groupe, les organisateurs et les sponsors ont rencontré la presse afin d'informer la venue de ce groupe mais aussi pour confirmer la tenue des concerts de cette formation.

En effet, cette dernière est déjà prête à rencontrer le public malgache et puisqu'il s'agit de sa première rencontre avec ses fans tananariviens voire même malgaches, les moments de partage devront être intenses et surtout nostalgiques. " Tout est prêt, nous sommes déjà enthousiastes à l'idée de rencontrer le public malgache chanter nos chansons durant ces deux concerts. Nous avons pu entendre que les malgaches aiment faire la fête et aussi chanter. Et bien c'est le moment de nous le prouver et nous espérons que les moments que nous partagerons seront uniques et conviviaux ", confie Rud, hier au Kudeta Urban Club durant la conférence de presse.
Deux dates
Pour les deux dates de concert, c'est-à-dire le 18 mai au Carlton Anosy à 20h avec la chanteuse Grace Loren et Steph Rambi en première partie et le 19 mai à 15h à Antsahamanitra avec Mr Sayda et Mario en première partie. Le groupe promet romantisme et poésie en excès pour inspirer la gent masculine et envoûter la gent féminine. D’ailleurs, ce sera un grand plaisir pour Poetic Lover de … chanter avec l'assistance ses meilleures chansons comme " Qu'il en soit ainsi ", " Darling faisons l'amour ce soir ", " Fier d'avoir ton love " et bien sûr l'incontournable " Cette femme ". Ces morceaux restent toujours dans le coeur et sur les lèvres des inconditionnels même s'ils ne passent plus souvent sur le petit écran. C'est toujours un immense honneur pour le pays d’accueillir sur sa scène un groupe de renom ayant déjà vendu à plus de 300.000 exemplaires ses deux albums. En tout cas, ces deux concerts ne devront pas être ratés par les groupies car ce n'est pas tous les jours qu'une grosse pointure telle que Poetic Lover débarque chez nous. Après cette tournée dans la Grande île, la formation s'envolera directement pour l'Hexagone et ce, pour d'autres rendez-vous.
Tahiana Andrianiaina

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ
  • Promulgation des lois électorales - La Constitution violée pour la énième fois
  • Négociateur du HVM - Maharante Jean de Dieu, une personnalité clivante
  • Initiative pour l'Emergence de Madagascar - Un premier forum international à Antananarivo

Editorial

  • Point de droit
    Aristote (384-322), un philosophe de la Grèce antique, l'auteur de la célèbre pensée « l'homme est un animal politique », dans son exposé thématique sur la vertu, prônait le concept du « juste milieu ». Il invitait toujours l'homme à chercher la médiane entre un « par défaut » et un « excès ».Une philosophie qui avait largement contribué ou influencé à la conception de la pensée occidentale. Une sagesse que le monde de l'Ouest, par la voie du dialogue, tente de prioriser autant que possible. La recherche du consensus marque les progrès dans toute démarche de règlement de conflit. On bannit toute tentative au fanatisme et à l'intégrisme.

A bout portant

AutoDiff