Publié dans Culture

Shyn - Une ouverture à l’international grâce à Afrima

Publié le mercredi, 15 novembre 2017

Célébrer la musique sur le marché international, tel est l’objectif de l’Afrima, une cérémonie de récompense des artistes et acteurs de la musique africaine. Pour cette année 2017, les All Africa Music Awards ont eu lieu le dimanche 12 novembre dernier, à Lagos au Nigeria. A cette occasion, de nombreux artistes faiseurs de musique urbaine ont été récompensés pour la qualité de leur travail : Locko, Montess, Wizkid, Eddy Kenzo, Toofan et bien sûr le Malgache Shyn qui a reçu honorablement le trophée de la révélation du continent africain.

Arrivés au pays, Shyn et sa délégation ont  voulu remercier le public malgache à travers une conférence de presse qui s’est tenue dans la soirée de mercredi à l’hôtel Urban Ambatonakanga. « Nous n’avons pas attendu longtemps, juste après notre arrivée au pays, nous avons voulu vous rencontrer pour pouvoir transmettre à tous les malgaches nos remerciements et notre joie suite à cette grande victoire qui est celle de tous les compatriotes. Je tiens à dire que c’est tout simplement grâce à votre soutien que nous avions pu gagner 50% du vote qui dépendait du public. Lors de notre voyage, nous avions rencontré quelques problèmes notamment de visa, de logement… mais nous avons avancé la tête haute pour notre pays. La délégation malgache n’était composée que de trois personnes dans la  grande salle, où se déroulait la cérémonie, à voir la présence des grandes stars internationales. Lors de la remise des prix, j’étais le seul à porter un drapeau, mais j’étais fier car je représentais Madagascar. En tout cas, c’était un grand plaisir et une fois encore, la tête du monde entier se tourne vers la Grande île puisque beaucoup se sont étonnés de notre victoire et bon nombre des membres de l’assistance et même des journalistes ne me connaissaient pas, sûrement suite au problème technique qui a causé la suppression de ma chaîne Youtube », confie Shyn.
Des projets
Même si toute la salle restait bouche bée et que la délégation malgache était la seule à crier de joie, et même l’annonceur ayant eu du mal à prononcer le nom de Shyn, ce dernier, avec  un grand sourire, a pris entre ses mains le trophée en or, en forme de micro. Il a d’ailleurs présenté officiellement la récompense durant la conférence de presse. Shyn a également évoqué le problème de sa chaîne Youtube qui est un moyen pour le monde entier de découvrir les œuvres de l’artiste. « On a sûrement été victime d’un piratage informatique qui a provoqué sa suppression. Quel dommage que nous devons repartir à zéro malgré les millions de vues qui ont été déjà enregistrés sur nos vidéos. C’est regrettable également car même les journalistes africains n’ont pas eu l’occasion de voir nos vidéos sur Youtube. A noter que les artistes en course pour le trophée étaient déjà des grosses pointures ayant des millions de followers et abonnés. Nous annonçons prochainement la réouverture d’une autre chaîne pour satisfaire le public », continue t-il.  Ainsi grâce au challenge,  Shyn est connu du monde entier. Il a d’ailleurs déjà trouvé des collaborations avec des artistes connus comme Eddy Quenzo qui devront bientôt commencer. L’on verra donc prochainement sur le petit écran des nouveaux clips de Shyn en featuring avec des stars africaines. Espérons aussi que le combattant sera  reçu par le ministre de la Culture pour être félicité et ce, pour son travail et l’encourager à continuer.
T.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent

La Une

Editorial

  • Sale jeu !
    A quel jeu se livre-t-on exactement ? Sur terrain, une équipe hétéroclite dirigée par un « technocrate et n'appartenant à aucune formation politique » du nom de Ntsay Christian joue un match capital. En réalité, il s'agit d'un match où « tout le monde », coach, capitaine, joueurs, supporters et même les spectateurs sur le gradin, n'a pas le droit ni l'intérêt de perdre. A tout prix, l'équipe doit gagner !

A bout portant

AutoDiff