Publié dans Culture

Atteint d’accident vasculaire cérébral - Un concert de solidarité pour l’accordéoniste Lego

Publié le mardi, 10 octobre 2017

Ça aurait pu être bien pire mais heureusement que le Créateur était là pour veiller sur lui. Il y a trois mois de cela, le célèbre accordéoniste Hasivelo Roméo Andriamandresy, connu du grand public par Lego, était atteint d’accident vasculaire cérébral (Avc) suite à une mauvaise nouvelle familiale qui l’a abasourdi. Selon les informations recueillies, c’était le 27 juillet dernier, dès qu’il a appris l’information, il a tout de suite fait une attaque et a, par la suite, été transporté à l’hôpital. Apparemment, la colère l’a envahi  et a provoqué une grave crise cardiaque. Heureusement qu’il a été emmené à temps car ce type de crise peut être fatal. Actuellement, il est déjà sorti de l’hôpital et suit un traitement à son domicile aux 67ha. Selon ses proches, il semble se rétablir de plus en plus et apprend déjà à remarcher. Cependant, Lego est loin d’être tiré d’affaire et a encore besoin d’une certaine somme d’argent pour un total rétablissement. Ainsi, une aide de la part de tout le monde serait la bienvenue. Ses fans, ses amis artistes et surtout le ministère de la Culture devraient prendre leur part de responsabilité en cette situation délicate. Car il ne faut pas oublier que c’est toujours le manque d’implication  qui a toujours causé du mal dans le monde de la culture à Madagascar. Pour le moment, les artistes ont décidé de s’activer pour soutenir leur grand ami qui a toujours été présent pour porter haut le flambeau de la musique malagasy partout où il va.


Plusieurs grosses pointures
Ainsi, un grand concert de solidarité pour Lego sera effectué ce jeudi 12 octobre au temple du Mozika Mafana, Le Glacier Analakely à partir de 20h. Plusieurs artistes proches ou ayant déjà collaboré avec l’artiste seront présents pour animer la soirée. Il faut donc s’attendre à ce que les lieux seront inondés de grosses pointures car on sait très bien que Lego fait partie de ces artistes qui ont travaillé avec plusieurs artistes nationaux et même internationaux. Pour le moment, aucun nom des participants n’a été divulgué mais apparemment, le concert s’annonce grandiose et prometteur. La recette recueillie durant le rendez-vous sera utilisée pour le traitement de Lego. En venant à la manifestation, le public pourra donc à la fois aider l’artiste à se remettre sur pied mais aussi de passer une excellente soirée en compagnie de plusieurs artistes de renom. Par ailleurs, il est toujours nécessaire de rappeler la biographie du chanteur. Né en 1973 à Antsiranana, au nord de la Grande île, l’auteur, compositeur et chanteur Lego, issu d’une famille de musiciens Sakalava, commence très jeune à s’adonner à l’accordéon. En 1989, il rejoint la Capitale où il fonde son premier groupe. Mais il faudra attendre l’année 1999 pour entendre « Dadilahy », suivi de « Madagascar » en 2001 ainsi que « Jobyhely » en 2003, des albums aux beats « baoejy », un rythme et danse du nord et du nord-ouest de Madagascar et salegy lui permettant de tourner dans tout le pays et dans le monde.
T.A.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent
  • Quatrième République - Les artisans de la descente aux enfers du régime
  • Vie de parti politique - La famille « recomposée » du HVM s'entretue
  • Le contexte politique vu par Jeune Afrique - Madagascar : un parfum de fin de règne pour Rajaonarimampianina
  • Premier ministre Christian Ntsay « Il faut laisser le gouvernement travailler »
  • Non à Riana Andriamandavy VII - Forte mobilisation des journalistes

La Une

Editorial

  • L’épreuve du feu
    Un premier et le plus grand test de grandeur nature attend le Gouvernement Ntsay. Supposé être né d’un accord politique entre les grandes formations politiques, principalement le MAPAR, le TIM et le HVM, le nouveau Cabinet subit un examen crucial et complexe qu’il faille réussir. Tel un prévenu qui, au cours d’une épreuve, doit porter une barre rouge de feu et réussir à traverser un obstacle avec, et cela, sans se faire brûler, le nouveau Premier ministre est soumis à un test très  délicat : parvenir à publier dans les heures sinon les jours qui viennent du calendrier de l’élection présidentielle anticipée ! Un test éprouvant et très dur, cependant le salut de la Nation passe obligatoirement par-là !  Ntsay fait face à deux blocs naturellement ou  foncièrement inconciliables, contradictoires.

A bout portant

AutoDiff