Publié dans Culture

Téléréalité - La grande Finale du Kopi Kole n’aura pas lieu ce dimanche

Publié le vendredi, 06 octobre 2017

Apparemment, cette sacrée peste a vraiment gâché beaucoup de choses, surtout les événements et spectacles. Jusqu’à maintenant, les rassemblements populaires sont toujours interdits jusqu’à nouvel ordre, même si d’autres concerts en salle se sont encore tenus dans la soirée d’hier. Après l’annulation définitive du festival Madajazzcar 2017, c’est maintenant au tour de Tv Plus Madagascar, organisateur de l’émission, à la fois téléréalité Kopi Kole, d’annoncer que la grande finale du concours de chant ne se tiendra finalement pas ce dimanche comme prévu. Une décision prise pour ne pas risquer la santé des milliers de spectateurs qui devaient investir la place du Coliseum.

Selon l’explication de Florent Pagny Andrianambinintsoa, la grande finale de la 5ème édition du challenge Kopi Kole et découverte Madagascar n’est pas annulée mais reportée à une autre date. « Nous savons tous qu’actuellement, toutes manifestations publiques sont interdites dont notre concours de chant. Suite à la décision du ministère de la Santé d’annuler les événements notamment les soirées, concours ou autres, nous avons aussi décidé de reporter la grande finale même si tout est fin prêt pour accueillir les candidats, les artistes ainsi que le public. Mais positivons, ce petit break permettra à l’équipe de la Tv Plus Madagascar de se bien préparer afin de donner encore le maximum pour les inconditionnels. Cela profite aussi aux candidats de multiplier leurs répétitions pour donner un show inédit durant ce bouquet final », explique Pagny sur une vidéo publiée sur la page du concours.
Reportée
Actuellement, les 20 candidats dans les catégories Kopi Kole et découverte sont rentrés chez eux, dans leurs régions respectives pour rencontrer la famille mais aussi les fans qui les supportent depuis le début. Ce petit voyage pourra leur permettre de renforcer les liens entre eux et les admirateurs non seulement les encourager à venir au show mais aussi pour un réconfort moral. Ainsi, dans la soirée d’hier, un communiqué a été publié par la page facebook de la téléréalité. La nouvelle date prévue pour la finale est le 22 octobre prochain, toujours au Coliseum de Madagascar. Les programmations seront maintenues tout comme les artistes qui animeront le show. Comme chaque année, des grosses pointures de la musique du moment seront invités pour donner plus de chaleur et de couleur à la manifestation. Pour l’occasion, Meizah, Mr Sayda, Jyunii, Arione Joy, Mijah, Agrad Skaiz, Erica, Basta Lion, Tsota, Martiora Freedom, Elam, Jiol’ambup’s, Shayron, Princia, Alson, Marion, Samoela, Kapitsana, Mickael de Matsiatra et bien d’autres groupes seront sous le feu des projecteurs. Les gagnants des précédentes éditions de Kopi Kole seront aussi de la partie comme Njara Marcel, Esperance, Yazz. Mais seuls,  un(e) candidat(e) du Kopi Kole et celui  du découverte sortiront vainqueurs de la finale.
Tahiana Andrianiaina 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Compte rendu à l’Hôtel de Ville - Les députés du Tim et du Mapar rassurent
  • Départ inopiné du pays - Rajaonarimampianina aurait-il « lâché » ses partisans
  • Conjoncture politique - Les épouses de gendarmes supplient leurs maris !
  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance

La Une

Editorial

  • Bataille rangée
    Guerre déclarée. L’escalade de provocations, déclenchée initialement par les maîtres du régime, propulse inexorablement le pays vers la logique de confrontation. Une guerre déclarée dont personne ne sait quel en est la véritable raison. Des troubles inutiles et incompris sciemment fomentés un peu partout.  En face, l’opinion publique, des acteurs pertinents de la société civile, les leaders des formations politiques principalement de l’opposition et même les prélats des Eglises, à l’instar de l’Eglise catholique apostolique romaine (ECAR) ou ceux des Eglises non affiliées au FFKM ne restent pas insensibles. Ils réagissent chacun dans leur propre camp. En fait, ils ne veulent pas rester indifférents et sont déterminés à manifester leur rejet aux dérives dictatoriales, répétées, de ces détenteurs de l’autorité d’Etat. Des tirs croisés, apparemment percutants, atteignent de plein fouet le centre de gravité du pouvoir. Ainsi, le régime doit faire face à une bataille rangée sur plusieurs fronts.Les catholiques, très…

A bout portant

AutoDiff