Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Culture

Assise nationale des « ray aman-dreny ara-drazana » - Sauvegarder à tout prix les valeurs et la culture malagasy

Publié le vendredi, 15 septembre 2017

La diversité culturelle est une caractéristique inhérente à l'humanité, elle constitue un patrimoine commun de l'humanité et crée un monde riche et varié qui élargit les choix possibles, nourrit les capacités et les valeurs humaines. Ces quelques lignes tirées du préambule de la convention de l'Unesco sur la culture, montre suffisamment l'importance qu'il y a à promouvoir et à protéger la diversité culturelle.

Madagascar a un peu négligé la diversité culturelle. Actuellement, les acteurs culturels la mettent à sa vraie place pour en faire une arme pour le développement du pays. Malheureusement, plusieurs problèmes leur empêchent d'effectuer cette tâche à ne citer que le manque de soutien financier et l'incompétence des hommes responsables politiques, du Gouvernement et des officiels locaux qui ne comprennent pas la spécificité de l'activité artistique. Il y a également la faiblesse de la professionnalisation des acteurs ; l'insuffisance des capacités de production et d'adaptation des acteurs culturels aux diverses mutations du secteur et un déficit de capacité à mettre de la plus-value sur le potentiel créatif existant mais surtout le déficit de l'aménagement culturel du territoire national marqué par une concentration des infrastructures et des évènements culturels. Sauvegarder et promouvoir la culture et les valeurs malagasy sont ainsi les devoirs de tous, mais avant tout des patriarches de toutes les régions de la Grande île ou les « Ray aman-dreny ara-drazana ». Ces derniers préparent actuellement un congrès national ethnique dans le but de bien gérer les valeurs et la culture de l'île ainsi que des 22 régions. Cela fait maintenant deux ans qu'un comité d'organisation de cette assise a été mis en place pour communiquer les décisions prises durant la conférence qui se tiendra à Ambohimanga le 21 septembre prochain, au Tranoben' Imerina.  « Ce congrès à Antananarivo ne sera que le début, les dates des prochaines assises seront prochainement choisies. La manifestation nationale deviendra donc itinérante car elle sera aussi organisée dans d'autres régions. Nous allons également essayer de définir une date de notre nouvel an à Madagascar mais aussi, le Fandroana effectuée en mars et avril auparavant sera de nouveau repris », confie Randrianatoandro Robert de Tranoben'Imerina.
T.A.

Fil infos

  • Emergence de Madagascar - Une majorité présidentielle s'avère indispensable à l'Assemblée nationale
  • Acquisition illicite de terrains - Un vice-président du Sénat soupçonné de détournement de biens publics
  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes

La Une

Editorial

  • Par amour !
    « Et l'amour en est le plus grand ! » Tel est le thème-phare cher au TGV/MAPAR. Une « profession de foi » que Rajoelina Andry Nirina porte en lui dans la profondeur de son cœur et de son âme, et cela, depuis sa tendre enfance et qu'il aime témoigner à tout vent, n'importe où et n'importe quand. A Ambilobe ou à Amboasary Atsimo ou à Toamasina ou à Antsiranana ou même à … Paris, Zandry Kely ne cesse de partager à quiconque qui veut l'entendre son amour pour sa patrie, pour ses compatriotes surtout ceux dans la tourmente. Une conviction voire un credo que le leader de la Révolution Orange, Rajoelina Andry, devenu Président de la République de Madagascar entend « prêcher » haut et fort. Le livre « Par Amour de la Patrie », à l'allure d'une autobiographie, qu'il publiait chez « Les guetteurs du Vent » à…

A bout portant

AutoDiff