Publié dans Culture

Abba - Bientôt enfin la tournée ! Mais....

Publié le mercredi, 13 septembre 2017

Benny Andersson, l'un des membres du groupe Abba, donne quelques informations sur une prochaine tournée 2019 du groupe... en réalité virtuelle. Abba, des dizaines de tubes, des millions de disques vendus et une séparation actée en 1982. Depuis 35 ans, les fans de Benny Andersson, Anni-Frid Lyngstad, Agnetha Fältskog et Björn Ulvaeus espèrent qu'Abba va se reformer.

Et remonter sur scène. La chose devrait se faire bientôt... mais d'une manière assez particulière. L'un des quatre d'Abba, Benny Andersson a confié à la mi-septembre 2017 au magazine suédois Expressen : « Nous nous voyons de temps en temps, on a tous fait des choses différentes de notre côté, mais maintenant nous avons un prochain projet pour nous tous». Ce projet est une tournée, calée pour 2019. Une tournée en réalité virtuelle. Benny Andersson poursuit : « Ça va prendre un bout de temps, il faut du temps pour digitaliser un visage. [...] c'est technologiquement très avancé. Ça sera intéressant ». Abba, qui s'apprête à publier le 27 octobre 2017 une édition spéciale 40e anniversaire de son tout premier album, publié en décembre 1977 en Suède, avait déjà touché un mot de ce fameux projet virtuel. Fin 2016, le groupe avait annoncé une « expérience originale d'entertainment ». Benny Anderson se félicitait du fait que lui et ses anciens camarades étaient en train de travailler à une « machine temporelle qui capture l'essence de ce que nous étions. Et de ce que nous sommes." A quoi Anni-Frid Lyngstad ajoutait : « Nos fans partout dans le monde sont toujours à nous demander de nous reformer. C'est pourquoi j'espère que cette nouvelle création Abba va les séduire autant qu'elle me plaît ».

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ

La Une

Editorial

  • Qu’elle se fâche !
    Un quotidien de la place, proche du régime, titrait à la Une de son journal ce week-end dernier « L’Union africaine se fâche ». Ce média faisait longtemps référence, journalistiquement parlant, dans le pays. Mais depuis que son patron fit allégeance au grand manitou du pouvoir en place, il va à contre-sens du vent qui souffle à travers tout le pays, en ce moment, et change son fusil d’épaule. Petite parenthèse !   Après avoir pris acte des rapports des émissaires dépêchés dans la Grande île, le président de la Commission de l’Organisation de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, aurait tapé sur la table. En fait, devant l’échec sans appel de la médiation initiée par l’Organisation continentale dirigée sur place par le diplomate algérien Ramtane Lamamra, l’envoyé spécial, en coordination avec Joaquim Chissano, de la SADC et d’Abdoulaye Bathily de l’ONU, l’Union africaine (UA) se fâche. Elle déplore, dit-on, l’« intransigeance » des parties concernées. Vu…

A bout portant

AutoDiff