Publié dans Culture

Littérature - Michèle Rakotoson améliore son œuvre « Tovonay »

Publié le lundi, 04 septembre 2017

Un exceptionnel personnage dans le monde de la littérature malagasy, Michèle Rakotoson est un artiste si l’on peut l’appeler ainsi car elle est à la fois écrivaine, dramaturge, journaliste et créatrice. Depuis plusieurs années, elle ne cesse de gratter sa plume sur des papiers blancs pour pouvoir sortir des livres. Des bouquins qui ont parfois tendance à parler de tout, de la souffrance , de l’amour, de la dignité et de la fierté d’être malagasy malgré la misère dans laquelle il vit. Elle évoque ce point de vue, cette vision que peu de personne ose écrire… ce malheur ou ce bonheur enfoui dans la vie quotidienne de la population malagasy. D’ailleurs, ce n’est pas l’inspiration qui lui manque, écrivant à la fois des romans et récits, du théâtre ou encore des nouvelles, elle a déjà décroché plusieurs prix grâce à son talent notamment ceux des océans Indien et Pacifique en 2008.

Dénonciation
Deux ans après ce prix, elle sort un livre qui a fait beaucoup parler d’elle. Il s’agit de « Tovonay », l’histoire d’un jeune Antandroy vivant de plus en plus dans la misère et le dénuement dont le village croupit dans la pauvreté, les hommes valides sont partis pour un ciel meilleur, les femmes et les enfants survivent face à la famine et la sécheresse. Michèle Rakotoson, en dénonçant l’exode rural, révoque aussi la vie misérable des laissés- pour-compte dans la grande ville et l’incurie de la classe dirigeante. Le roman se termine sur une note d’espoir car Reboza veut que son fils poursuive ses études et accomplisse ainsi son rêve de devenir médecin. Bref, on peut dire que le livre a eu un grand succès puisque l’écrivaine a été invitée à plusieurs événements pour donner des conférences ou rencontrer des jeunes passionnés de littérature comme lors de  la 2e édition du salon du livre Athéna 2015 qui s’est déroulé en octobre 2015 dans le sud de La Réunion à Saint-Pierre.
Coup de pouce
Actuellement, l’écrivaine malagasy a décidé d’apporter une petite touche de modification dans son œuvre sans pour autant changer l’idée générale de l’histoire. « Au fil du temps, j’ai songé à améliorer le livre, ajouter quelques touches mais les lecteurs ne devront pas s’inquiéter, l’aventure de Tovonay ne change guère. Ce mois-ci, j’ai décidé de rééditer ce livre, cette fois-ci en collaboration avec la librairie Mixte. Ils seront bientôt publiés », confie l’écrivaine. Ceci entre dans le cadre du projet « Opération Bokiko »,  visant à apporter des soutiens aux jeunes écrivains de la Grande île. Mais le projet sert aussi à donner le coup de pouce nécessaire pour relancer l'édition à Madagascar et aider à créer des livres pour les enfants . L’objectif de l’association Synael ou Synergie nationale des auteurs, éditeurs et libraires de Madagascar dont Michel Rakotoson en est la fondatrice, est d’ailleurs de remettre l’ordre dans le monde du livre. Plusieurs projets sont en cours notamment la sortie prochainement de plusieurs œuvres dans la Grande île. Après « Tovonay », ce seront les livres du jeune écrivain Sitraka Rafanomezantsoa et du poète venu d’Ambohimanga surnommé Ragree qui verront le jour. A noter que l’ouvrage « Tovonay » a eu le prix littéraire «  Ravinala » par le collège français Françoise Dolto de Mahajanga.
Tahiana Andrianiaina 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Expulsion de l'île Juan de Nova - Plainte des pêcheurs malagasy contre la marine française
  • Conjoncture politique - Qui veut éliminer « Neny » Lalao Ravalomanana ?
  • Jean Omer Beriziky - Le Président Rajaonarimampianina, source de la déstabilisation
  • 72e sommet des Nations unies - Ultime test de patriotisme pour Hery Rajaonarimampianina
  • Constitution de la IVe République - Les violations flagrantes du régime…
  • Président Hery Rajaonarimampianina - Un soudain sursaut de réveil pour les archives
  • Révision de la Constitution - Une velléité à effacer les traces d'Andry Rajoelina
  • Trafic de drogue et attaques - Deux gendarmes épinglés
  • Mesures contre les accidents - Rien que des effets d'annonce
  • Ville d’Ambatondrazaka - Le journal « La Vérité » censuré

La Une

Editorial

  • Désavoué
    La lune de miel du tandem Iavoloha-Anosikely n'a duré qu'un seul été ! Le locataire d'Iavoloha et le tenant du perchoir d'Anosikely, en couple de raison, formait un ménage apparemment solide. Mais très vite, le mari s'est rendu compte que sa « belle conquête » parait trop…âgée pour affronter efficacement l'avenir.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff